•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ebola : le Canada resserre ses mesures de contrôle dans les principaux aéroports

Des voyageurs s'apprêtent à prendre l'avion à l'aéroport d'Ottawa.

Radio-Canada

Au lendemain du décès d'un premier patient atteint du virus Ebola aux États-Unis, le Canada a annoncé qu'il resserrait ses mesures de contrôle dans les principaux aéroports du pays, dont celui d'Ottawa.

Les voyageurs qui ont séjourné dans un des pays touchés par le virus, soit le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée et le Nigeria, seront donc accueillis par des agents de quarantaine de l'Agence de la santé publique du Canada.

Ces derniers les interrogent afin de savoir s'ils ont été en contact avec des personnes à risque. Les agents vérifient également la température des personnes disant avoir été en contact avec un malade, ainsi que celle des personnes présentant des symptômes.

Du côté de la Ville d'Ottawa, l'Agence de santé publique a aussi pris des mesures afin d'assurer la sécurité et la santé des résidents. Rosemund Lewis, médecin adjointe de l'organisme, explique que l'agence exerce une grande vigilance depuis deux mois. Tous les voyageurs qui auraient transité par la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont donc suivis de près. Elle affirme également être en communication constante avec les autorités fédérales afin d'assurer la bonne coordination des mesures de prévention.

La Dre Lewis recommande également à toutes les personnes ayant séjourné dans un des pays touchés par le virus de communiquer avec leur médecin. Le suivi médical est essentiel, dit-elle, puisque les premiers symptômes peuvent faire leur apparition jusqu'à 21 jours après l'exposition au virus.

Rappelons que la plus récente épidémie d'Ebola a fait jusqu'ici 4000 morts en Afrique de l'Ouest.

Avec les informations de Geneviève Garon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Société