•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un client de Porter Airlines de Québec réclame un service à bord en français

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Porter Airline à l'aéroport Jean-Lesage

Porter Airline à l'aéroport Jean-Lesage

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un passager de Porter Airlines à Québec déplore l'absence de personnel bilingue sur plusieurs vols. Mais au contraire d'Air Canada, le transporteur aérien régional n'est pas obligé d'offrir un service bilingue à bord de ses appareils.

Daniel MacDuff, un retraité de L'Ancienne-Lorette, a pris Porter Airlines pour un aller-retour Québec-Toronto en septembre dernier. À bord des deux vols, le personnel s'est adressé à lui uniquement en anglais.

« Dans les deux cas, le pilote et le personnel de bord étaient unilingues anglophones. J'avais beau m'adresser à eux en français, jamais ils ne se sont adressés à moi en français », déplore Daniel MacDuff.

À son retour, il s'est plaint de la situation à Porter Airlines par courriel. « Ils m'ont écrit qu'ils avaient des contraintes de personnel, des problèmes d'horaire et que, malheureusement, ils ne pouvaient pas assurer un service bilingue, mais ils s'excusaient », explique-t-il.

Une résidente de Québec, qui fait régulièrement l'aller-retour Québec-Toronto sur les ailes de Porter Airlines et qui maîtrise peu l'anglais, déplore également la situation. Il y a quelques mois, elle n'a pas compris pourquoi l'appareil dans lequel elle prenait place faisait demi-tour. C'était en fait en raison de la brume, mais le pilote n'a fourni des explications qu'en anglais. 

« Je l'ai juste su au retour pourquoi on est revenu. Ça a été décevant », souligne Hélène Côté.

Conforme à la loi

Daniel McDuff jure qu'il ne volera plus avec Porter Airline.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Daniel McDuff jure qu'il ne volera plus avec Porter Airline.

Daniel MacDuff a porté plainte au Commissariat aux langues officielles, mais sa demande ne sera probablement pas traitée. L'organisme fédéral a confirmé à Radio-Canada que le transporteur ne contrevient pas à la règle fédérale, qui l'oblige seulement à présenter les règles de sécurité avant le décollage dans les deux langues officielles.

Dans un courriel envoyé à Radio-Canada, le porte-parole de l'entreprise, Brad Cicero, assure que l'entreprise fait de son mieux pour offrir un service en français, mais qu'en raison de nombreux facteurs, comme les congés maladie et les conditions météo, il est impossible de garantir un personnel bilingue pour chaque vol. 

La compagnie n'est pas assujettie à la Loi sur les langues officielles comme Air Canada, qui a gardé des obligations linguistiques similaires aux institutions fédérales après sa privatisation.

Le commissaire aux langues officielles du Canada a d'ailleurs montré du doigt Air Canada mardi parce qu'il domine le palmarès des plaintes pour non-respect du bilinguisme en 2013-2014, ex aequo avec l'Agence canadienne des services frontaliers.

Porter Airlines est une compagnie aérienne régionale canadienne fondée en 2006 qui dessert une quinzaine de villes canadiennes et quelques villes du nord-est des États-Unis au départ de Toronto. La compagnie fait la liaison Québec-Toronto chaque jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !