•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rapport du chef forestier : 10 millions de mètres cubes non récoltés dans l'Est

Forêt boréale sur la Côte-Nord
Forêt boréale sur la Côte-Nord
Radio-Canada

La conjoncture économique défavorable explique le ralentissement des activités forestières pour la période s’échelonnant entre 2008 et 2013. C'est les conclusions du chef forestier du Québec qui a terminé son évaluation des volumes de bois non récoltés, des volumes qui semblent d'ailleurs s'être multipliés.

La Côte-Nord, la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent ne sont pas épargnées, surtout les deux premières régions. Sur les trois territoires, quelque 10,6 millions de m3 de bois n’ont pas été récolté, l’équivalent de près de 3 millions de cordes de bois ou plus de 400 000 camions de bois.

« Les entreprises […] ont particulièrement été affectées. Certaines se sont mises en mode attente », mentionne le chef forestier, Gérard Szaraz.

« Depuis, l'amélioration des conditions de marché provoque un accroissement de la demande en bois pour approvisionner les usines de transformation. L'accès à des volumes additionnels contribuerait au développement économique des régions forestières » nuance le forestier en chef dans son rapport. 

La Côte-Nord est la plus touchée à travers le Québec. Plus de 7 millions de m3 de bois n'ont pas été récoltés dans la forêt publique nord-côtière entre 2008 et 2013. Au contraire, le Bas-Saint-Laurent est l’une des régions où la proportion de volumes pour la récolte est moins importante. La Gaspésie se situe dans la moyenne.

Les chiffres par région de volume de bois non récoltés : 

Côte-Nord

  • 7 654 900 m3, dont 4 107 400 m3 dans des secteurs sans contraintes – équivaut à 22 % du bois

Gaspésie

  • 3 393 400 m3, dont 1 216 900 m3 dans des secteurs sans contraintes – équivaut à 10 % du bois

Bas-Saint-Laurent

  • 585 200 m3, dont 177 200 m3 dans des secteurs sans contraintes – équivaut à 2 % du bois

Le bois non récolté pourra être laissé sur pied, mis en marché ou vendu à des usines de transformation, selon le forestier en chef. La Côte-Nord est la région où la proportion de volumes de bois est la plus importante au Québec, avec près de 40 % de la ressources disponible pour la récolte. 

Est du Québec

Économie