•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d'accent sur les cartes d'identité ontariennes avant 2016

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Il y a un accent dans le mot «santé», mais pas dans «Prémont».

Il y a un accent dans le mot «santé», mais pas dans «Prémont».

Photo : Laurence Martin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un francophone établi depuis dix ans en Ontario déplore le fait que l'accent aigu dans son nom de famille ne figure toujours pas sur son permis de conduire ou sa carte Santé, alors qu'on apprend que le système informatique, à l'origine du problème, ne sera pas modernisé avant au moins 2016. 

Un texte de Laurence MartinTwitterCourriel

Lorsque Christian Prémont est arrivé, il y a plusieurs années, dans le sud-ouest de la province, il a été rebaptisé. Sur ses cartes d'identité ontariennes, son nom de famille est « Premont » et non « Prémont ».

Chaque fois qu'il renouvelle ses cartes, il signale le problème, mais l'employé du bureau de ServiceOntario lui dit que le système informatique ne permet pas d'inclure des caractères français, comme des accents ou des cédilles. 

Ce n'est pas comme si je demandais un signe d'un alphabet étranger. Je suis Canadien. Je n'ai pas changé de pays.

Christian Prémont

Par contre, sur son passeport, un document fédéral, son nom de famille est inscrit avec un accent aigu.

De nombreuses plaintes et pas d'échéancier clair

Le Commissaire aux services en français de l'Ontario, François Boileau, explique avoir reçu plusieurs plaintes à ce sujet au cours des dernières années. Au début, le gouvernement ontarien lui disait que le système informatique ne pouvait pas être changé. 

Maintenant, le ministère des Transports, responsable des permis de conduire, et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, responsable des cartes Santé, affirment tous deux travailler à la modernisation du système. 

Là, enfin, il y a un certain progrès. On espère que le gouvernement va agir pour la date de 2016.

François Boileau, Commissaire aux services en français de l'Ontario.
François Boileau, Commissaire aux services en français de l'OntarioAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

François Boileau, Commissaire aux services en français de l'Ontario

Photo : Laurence Martin

Selon le Commissaire François Boileau, le gouvernement provincial s'est engagé à ce que les changements soient faits pour 2016.

Toutefois, dans un communiqué, un porte-parole du ministère de la Santé et des Soins de longue durée a écrit à Radio-Canada qu'il n'y avait pas d'échéancier clair ou de date précise pour la mise à jour du système. 

Une attente trop longue?

Christian Prémont trouve cette attente trop longue et ne comprend pas que ça puisse prendre autant de temps changer un accent.

[Le gouvernement] ne se rend pas compte. C'est l'identité des gens qu'on est en train de changer tranquillement

Christian Prémont

D'après lui, le gouvernement ontarien ne comprend pas l'ampleur de l'enjeu et « se fout un peu » du problème. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario