•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président du C. A. et le directeur général du conservatoire démissionnent

Fermeture probable des Conservatoires du Québec
Radio-Canada

Le président du conseil d'administration du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, Jean-Pierre Bastien, et le directeur général de l'institution, Nicolas Desjardins, ont démissionné mardi.

Ces départs surviennent dans la foulée de la controverse concernant la recommandation de fermer les conservatoires en région. Ce sont les administrateurs du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, M. Bastien à leur tête, qui avaient préconisé ces fermetures, dans le cadre d'un plan de redressement destiné à éponger un déficit de 14 millions de dollars.

Mercredi dernier, la ministre de la Culture avait rejeté catégoriquement cette recommandation : « La mission du conservatoire sera sauvegardée en région », avait-elle assuré. Mme David a par la suite expliqué que le plan proposé pour assainir les finances des conservatoires, regroupés au sein d'une société d'État, était contraire à leur loi constitutive qui oblige l'exploitation d'établissements d'enseignement dans les régions du Québec.

Il existe cinq conservatoires en région, soit à Rimouski, à Saguenay, à Trois-Rivières, à Val-d'Or et à Gatineau. La décision de la ministre a suscité un grand soulagement au sein des directions de ces établissements, de même que chez les étudiants et les professeurs.

Mme David se défend d'avoir désavoué Jean-Pierre Bastien, la semaine dernière, en rejetant un plan de retour à l'équilibre budgétaire qui proposait de cesser l'enseignement de la musique en région.

La ministre a accepté la démission de M. Bastien à peine quatre mois après sa nomination.

Quant au directeur général du conservatoire, Nicolas Desjardins, il sera réaffecté dans la fonction publique.

Réaction à Rimouski

La directrice générale de l'Orchestre symphonique de l'Estuaire, Carole Lévesque, s'est réjouie de la démission de Jean-Pierre Bastien. Selon Mme Lévesque, les conservatoires ne sont pas sauvés pour autant, puisque leurs problèmes financiers demeurent, malgré le départ de M. Bastien.

Carole Lévesque souhaite que la ministre de la Culture se rende à Rimouski pour discuter de l'avenir des conservatoires.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.