•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme condamné pour meurtre en Nouvelle-Écosse pourrait recouvrer la liberté

aasoun-condamnation-meurtre

Glen Eugene Assoun

Photo : CBC

Radio-Canada

Le ministère fédéral de la Justice va revoir la sentence d'un Néo-écossais emprisonné pour le meurtre de son ex-copine. CBC a appris qu'un rapport sur cette cause faisait état de doute raisonnable d'erreur judiciaire.

Glen Eugene Assoun a été reconnu coupable du meurtre au second degré de Brenda LeAnne Way, le 17 septembre 1999. Il a été condamné à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 18 ans.

Le corps de la victime avait été retrouvé derrière un édifice à logement de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Elle avait été poignardée à plusieurs reprises et avait eu la gorge tranchée.

way-meurtre-dartmouth

La victime, Brenda LeAnne

Photo : CBC

Assoun a toujours maintenu son innocence dans une série d'appels de la sentence. Sa dernière tentative pour faire renverser le jugement a été faite sous la section 696.1 du Code criminel, qui allègue une erreur judiciaire. Une révision préliminaire de la cause a été complétée au mois d'août.

Le juge Mark Green a alors écrit : « Le rapport comprend les détails de cette affaire et mes conclusions préliminaires semblent démontrer qu'il y a un doute raisonnable de croire qu'il y a eu erreur de la justice. »

La cause est maintenant entrée dans la phase d'enquête. Le ministère de la Justice tente de sceller les conclusions du rapport du juge Green. La demande d'interdit de publication du gouvernement va être entendue au cours du mois d'octobre.

Il a fallu plus de deux ans après la mort de Brenda Way avant qu'Assoun soit accusé du meurtre. Il avait été appréhendé en Colombie-Britannique, où il vivait, alors qu'un mandat pancanadien pesait contre lui.

Acadie

Justice et faits divers