•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Les bombes n'aideront pas » disent des manifestants à Saskatoon

Plusieurs citoyens de Saskatoon sont contre la participation du Canada dans les efforts contre le groupe État islamique

Plusieurs citoyens de Saskatoon sont contre la participation du Canada dans les efforts contre le groupe État islamique

Photo : Omayra Issa/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une trentaine de personnes ont manifesté à Saskatoon contre la participation canadienne à la coalition internationale menée par les États-Unis qui combat le groupe armé État islamique (EI).

L'évènement a été organisé par la Coalition pour la paix de Saskatoon.

Les manifestants prônent l'augmentation de l'aide humanitaire aux réfugiés et aux populations déplacées par le conflit. Selon un des organisateurs, lJohn Bury, l'intervention canadienne fait partie d'une série d'attaques contre les pays musulmans qui divisent l'Occident comme lors des deux guerres d'Irak et celle d'Afghanistan.

Ils affirment que le Canada n'est pas menacé par le groupe armé EI et estiment que ce dernier n'a pas les moyens d'attaquer des pays comme le Canada, les États-Unis et le Royaume Uni.

Rappelons que le gouvernement fédéral prévoit des frappes aériennes contre l'EI pour une période pouvant aller jusqu'à six mois.

Six chasseurs et trois avions ravitailleurs seront déployés à cet effet.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a annoncé lundi une aide canadienne de 5 millions de dollars pour les victimes de violences sexuelles en Irak ainsi qu'une autre enveloppe de 5 millions pour financer une enquête visant à poursuivre en justice les auteurs de crimes sexuels sur le territoire contrôlé par le groupe armé EI.

Le premier ministre Stephen Harper a précisé que les Forces canadiennes limiteraient leur intervention aux territoires où les gouvernements en font la demande.

La motion sur l'intervention de l'armée canadienne contre l'EI fait l'objet d'un débat aujourd'hui à Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !