•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rob Ford retournera à l’hôpital mardi

Rob Ford a dû retenir de montrer ses émotions à plusieurs au cours de sa première conférence de presse depuis sa sortie de désintoxication, le 30 juin 2014

Rob Ford a dû retenir de montrer ses émotions à plusieurs au cours de sa première conférence de presse depuis sa sortie de désintoxication

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese / PC

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Toronto, Rob Ford, entamera une deuxième ronde de chimiothérapie mardi, a indiqué son frère, le conseiller municipal Doug Ford.

Rob Ford retournera donc à l'hôpital pour subir des traitements pour son cancer, un liposarcome malin situé dans les tissus adipeux de son abdomen.

Jeudi, le maire, qui avait le teint pâle et semblait fatigué, a déclaré devant les journalistes réunis à l'hôtel de ville de Toronto qu'il avait 50 % de chances de survivre à cette forme rare et agressive du cancer.

M. Ford a subi une première série de traitements de chimiothérapie le mois dernier après la découverte de la tumeur par les médecins. La chimiothérapie lui a fait perdre son bagou, a-t-il dit, mais il reste optimiste.

Ce diagnostic a poussé Rob Ford à abandonner sa campagne de réélection à la mairie de Toronto et à céder sa place à son frère Doug. Rob Ford tentera tout de même de se faire élire comme conseiller municipal.

M. Ford a déclaré que son combat contre le cancer était pour lui la plus difficile bataille d'une année marquée par les scandales, notamment ses révélations entourant sa consommation de crack et son séjour en cure de désintoxication.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario