•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Franco-Ontariens se penchent sur l'éducation postsecondaire en français

États généraux sur l’éducation
Radio-Canada

Le Sommet provincial des États généraux sur l'éducation postsecondaire en français en Ontario se déroule aujourd'hui à Toronto. L'initiative est organisée par le Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO), l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) et la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO).

L'exercice vise à élaborer un plan d'action pour les 10 prochaines années.

La notion d'une université francophone est au cœur des discussions. Cet aspect est l'un des principaux points abordés dans États généraux sur le postsecondaire en Ontario français: Rapport de synthèse des consultations de l'automne 2013, publié la semaine dernière.

C'est important de créer un espace de dialogue et de débat ouvert à la communauté.

Alain Dupuis, directeur général, Regroupement étudiant franco-ontarien

Ces priorités ont été exprimées il y a près d'un an, lors de la première phase des États généraux sur le postsecondaire en Ontario français. Huit cent personnes ont participé aux consultations régionales qui se sont déroulées à Timmins, Sudbury, Toronto, Windsor, Thunder Bay et Ottawa. Des consultations jeunesse ont également organisés à Cochrane, Kingston, Mattawa et Windsor.

La volonté d'une plus grande autonomie de l'éducation postsecondaire de langue française est claire chez les jeunes. La FESFO a récemment organisé une campagne sur les médias sociaux où ils ont exprimé comment ils entrevoient le système en 2025.

La question de l'accès à l'éducation postsecondaire de langue française ne date pas d'hier. Un rapport rédigé par un comité d'experts, rapporte la croissance du nombre de francophones de le sud de l'Ontario. Cependant l'offre active de programmes d'études postsecondaires en français est très limitée.

Me François Boileau, commissaire aux services en français de l'Ontario avait également mis en évidence la problématique en 2012 avec son rapport L'état de l'éducation postsecondaire en langue française dans le Centre-Sud-Ouest de l'Ontario : Pas d'avenir sans accès.

Le Sommet provincial des États généraux sur l'éducation e postsecondaire en Ontario se poursuit toute la fin de semaine.

Ontario

Société