•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justice en français : la technologie peut-elle améliorer les services dans le nord de la province?

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs résidents du nord de la province peinent encore à obtenir les services dont ils ont besoin au sein du système judiciaire ontarien, à cause notamment d'un certain isolement géographique.

Une centaine de professionnels du droit se pencheront sur la question à l'occasion du congrès annuel de l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario qui a lieu aujourd'hui et demain à Sudbury.

La co-présidente du congrès, maître Josée Forest-Niesing explique que « bien que ce ne soit pas le thème spécifique d'un panel, un fil commun de tous les panels va être de faire le survol des logiciels, des outils, des méthodes de communication autres que de personne à personne qui vont permettre un meilleur accès à la justice en utilisant les technologies qui sont disponibles ».

Si plus de francophones peuvent accéder à des services à distance par de nouveaux moyens technologiques, l'impact sera considérable selon le commissaire aux Services en français de l'Ontario, François Boileau. « Ce qui est capital, mais vraiment important, c'est que la personne qui veut déposer en français puisse le faire dès le départ. Et que dès le départ, tout son dossier soit en français », dit-il.

Avec le reportage de Mathieu Grégoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario