•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sensibiliser les jeunes à la violence conjugale

Des élèves de Forestville participent à l'activité de sensibilisation.

Des élèves de Forestville participent à l'activité de sensibilisation.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les élèves de quatrième et de cinquième secondaire en Haute-Côte-Nord participent à une activité de sensibilisation à la violence conjugale.

Intitulé « Les couloirs de la violence conjugale », l'atelier interactif est de passage dans la région pour conscientiser les jeunes à ce problème et prévenir de telles situations.

Selon l'agente de la Sûreté du Québec (SQ) en milieu scolaire, Josée Guy, la violence conjugale est un phénomène qui touche de nombreux jeunes, mais ils n'en sont pas toujours conscients.

« On voit ça de plus en plus chez les ados parce que ça se discute et se dénonce de plus en plus », dit-elle.

« On réalise que les jeunes vivent ces situations-là. »

— Une citation de  Josée Guy, de la Sûreté du Québec

Pour les élèves, l'activité a poussé à la réflexion. « On pense toujours que ça ne peut pas nous arriver et que ce n'est pas aussi pire que ça, mais ça peut arriver à une personne proche de nous », mentionne une étudiante de Forestville.

D'après Mme Guy, les jeunes ont des modèles qui ne sont pas « tout le temps adéquats ».

Elle souligne par ailleurs que des élèves ont demandé de l'aide après s'être reconnus dans certaines situations violentes exposées dans l'activité.

Jeudi, les jeunes de la communauté innue de Pessamit participent à l'atelier de sensibilisation.

D'après le reportage de Marlène Joseph-Blais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec