•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Montréal à Saint-Paulin : un couple heureux d'avoir pris la clé des champs

Retour en région pour un couple de Montréal et leurs trois enfants

Radio-Canada

Steve Caron et son amoureuse Sarah Cardoso ont quitté Montréal pour s'installer en région, plus précisément à Saint-Paulin. Un choix à contre-courant considérant qu'en 2012-2013, près de 700 jeunes de 25 à 44 ans ont délaissé la Mauricie pour s'établir dans les grands centres.

Lui venait d'Abitibi, elle de Montréal. Ils se sont rencontrés en travaillant à un comptoir de sandwichs dans la métropole. Deux diplômes et trois enfants plus tard, ils ont décidé de troquer la congestion de la ville pour le grand air de la campagne.

« On a vraiment eu un coup de cœur pour la maison, pour le village, la situation, et puis on a tous les services, explique Steve. On a une pharmacie à distance de marche, l'épicerie, le bureau de poste, la caisse. On a tout autour, on est bien. »

Un an après leur déménagement, Steve et Sarah sont loin de regretter leur choix.

On ne pourrait pas demander plus. J'essaierais de me forcer... qu'est-ce qu'on pourrait demander de plus ? Je ne vois pas autre chose !

Steve Caron

Un emploi de rêve

Steve a trouvé du travail à Trois-Rivières. Il administre le Fonds régional d'investissement jeunesse Mauricie qui vise a favoriser la participation citoyenne des jeunes dans la région. 

Pour moi, c'est l'emploi de rêve, carrément.

Steve Caron

Quant à Sarah, elle travaille comme ébéniste à Louiseville. « J'ai travaillé quand même à Montréal. Ce n'est pas du tout la même chose. Surtout que c'est plus petit ici. Jean-Louis et Denis (ses employeurs) sont bien patients avec moi. C'est l'fun. Ils me montrent tout. Pour moi, c'est une job de rêve, » conclut-elle.

Mauricie : les départs, les retours et les arrivées

2207 jeunes de 25 à 44 ans se sont installés en Mauricie en 2012-2013.

  • 20,3 % étaient originaires du Centre-du-Québec
  • 16,5 % d'entre eux étaient originaires de Montréal
  • 13,5 % de la région de Québec

2146 des 25-44 ans ont quitté la Mauricie pendant la même période.

  • 23,8 % pour le Centre-du-Québec
  • 15,5 % pour la région de Québec
  • 15,1 % pour la région de Montréal

Solde migratoire des 25-44 ans en 2012-2013 : +61

Mauricie et Centre du Québec

Société