•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau visage pour les plaines LeBreton

Le site des Plaines LeBreton, à Ottawa, cherche un occupant.

Le site des Plaines LeBreton, à Ottawa, cherche un occupant.

Radio-Canada

Le visage des plaines LeBreton à Ottawa est appelé à changer en profondeur au cours des prochaines années.

La Commission de la capitale nationale (CCN) en a fait l'annonce, mardi matin, dans le cadre d'une conférence de presse à laquelle a notamment participé le ministre responsable de la CCN, John Baird.

L'organisme a lancé un appel d'offres afin de modifier profondément ce qu'elle qualifie de « plus vaste et de plus important site de la région de la capitale au chapitre de l'aménagement urbain. »

La Commission souhaite en faire un site mondialement reconnu, tant par son design que par son côté avant-gardiste.

La CCN qualifie son processus d'appel d'offres de flexible, une façon, selon elle, d'encourager l'innovation et l'imagination nécessaires pour permettre aux plaines LeBreton d'atteindre leur plein potentiel. Aucune consigne précise n'a donc été donnée aux proposants.

Cela dit, John Baird a exclu de facto l'idée d'en faire un site où pousseront les tours de copropriétés, disant plutôt vouloir faire des plaines un site « qui fera la fierté des Canadiens et des Canadiennes. »

Les entreprises désireuses d'obtenir ce qui s'enligne pour être un lucratif contrat ont jusqu'au 5 décembre pour remettre leur proposition.

Jusqu'à cinq entreprises soumissionnaires seront ensuite sélectionnées afin de participer à la deuxième étape du processus, qui mènera au choix final.

L'annonce du choix des finalistes devrait être faite au mois de février.

Un nouveau domicile pour les Sénateurs?

Le 12 septembre dernier, la direction des Sénateurs d'Ottawa a admis du bout des lèvres être intéressée par l'idée de construire un nouvel amphithéâtre sur le site. Avant de considérer sérieusement cette option, la direction souhaite cependant jauger l'appui de la population.

De son côté, le maire Jim Watson aimerait bien voir aux plaines LeBreton le Musée des sciences et de la technologie, dont le bâtiment rencontre de nouveaux problèmes de vétusté.

Ce scénario est toutefois absent des projets de l'institution muséale, qui mise avant tout sur les travaux de rénovation.

Avec les informations de Patrick Pilon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Économie