•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestations lors d'une manifestation étudiante à Hong Kong

Des étudiants prodémocratie à Hong Kong tentent de se protéger contre le gaz poivré que leur aspergent les policiers.

Des étudiants prodémocratie à Hong Kong tentent de se protéger contre le gaz poivré que leur aspergent les policiers.

Photo : Tyrone Siu / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des affrontements ont eu lieu entre des policiers et des étudiants prodémocratie qui occupent les alentours du siège du gouvernement depuis vendredi soir à Hong Kong.

Les heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont fait plusieurs blessés.

Quelque 150 manifestants ont pris d'assaut vendredi soir le siège du gouvernement de Hong Kong. Les policiers ont utilisé des gaz poivrés pour tenter de les disperser.

Plusieurs personnes, dont un policier, ont dû être transportées sur des civières. Cinq hommes et une femme, âgés de 16 à 29 ans, ont été arrêtés.

Une télévision locale a présenté des images du leader étudiant Joshua Wong, alors que quatre agents l'immobilisaient.

L'adolescent de 17 ans s'était fait connaître il y a deux ans, lorsqu'il est parvenu à faire reculer le gouvernement sur l'imposition d'un curriculum d'éducation chinois, que certains qualifiaient de lavage de cerveau.

Des centaines d'étudiants d'universités et de collèges de Hong Kong sont en grève depuis une semaine devant le refus du gouvernement chinois de procéder à de véritables réformes politiques.

Les manifestations se succèdent dans l'ancienne colonie britannique, rétrocédée à la Chine en 1997, depuis le refus du gouvernement chinois, en août, d'autoriser les habitants de Hong Kong à élire librement leur prochain dirigeant en 2017.

La Chine a également manifesté son intention de limiter les candidatures aux seules personnalités favorables à Pékin.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !