•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales : la culture s'invite dans la campagne

Six des sept candidats à la mairie de Winnipeg ont participé à un débat sur la culture au Musée des Beaux-Arts vendredi.

Six des sept candidats à la mairie de Winnipeg ont participé à un débat sur la culture au Musée des Beaux-Arts vendredi.

Photo : Carla Oliveira

Radio-Canada

À l'occasion de la Nuit Blanche et pendant que la Fête de la culture débute sa programmation, six des sept candidats à la mairie de Winnipeg ont participé vendredi midi à un débat sur la culture qui s'est tenu au Musée des beaux-arts de Winnipeg.

Certains des candidats se sont engagés à accroître le financement pour les arts, lors du débat qui était organisé par « Manitobans for the Arts ».

L'organisme affirme que Winnipeg n'accorde que 5 $ par personne pour le secteur culturel, alors que les autres grandes villes canadienne attribuaient en moyenne 35 $ par personne en 2009.

Le candidat à la mairie Robert-Falcon Ouellet dit qu'il est irréaliste de donner autant en raison du contexte socio-politique de Winnipeg, mais selon lui, il est possible de faire mieux.

« Je vais faire en sorte de dédier 1% des budgets des infrastructures aux arts. Ce serait une mesure importante, afin de ramener ça à un niveau plus élevé et supporter les arts, puisque c'est un moteur économique », a plaidé le candidat Robert-Falcon Ouellette.

Selon Manitoba for the Arts, 26 000 Manitobains ont un emploi à temps plein dans le secteur culturel.

Quatre thèmes ont été abordés lors de la discussion de vendredi, dont le manque d'infrastructures pour accueillir des évènements culturels et le manque de financement alloué au Conseil des Arts de Winnipeg chaque année dans le budget municipal.

Le candidat, Brian Bowman, s'est engagé pour sa part à restaurer d'ici deux ans les compressions de 5% imposées aux musées municipaux lors du budget de 2013 (Nouvelle fenêtre) et à restaurer le financement global accordé aux arts. 

La conseillère sortante, Paula Havixbeck, a dit vouloir « voir les budgets discrétionnaires des conseillers et du maire mieux utilisés », laissant sous-entendre qu'ils pourraient être dirigés vers les arts. La candidate a dit désirer mettre en place un plan de financier pour la culture qui s'étallerait sur 5 ans ou plus. 

Par contre, Paula Havixbeck et le candidat David Sanders ont tous les deux indiqué qu'ils ne détiennent qu'un vote au sein du conseil municipal et qu'ils ont besoin de l'appui des autres conseillers pour changer les choses. 

De son côté, le candidat Gord Steeves a dit qu'il n'est pas en mesure d'augmenter le financement pour les organismes culturels, mais que comme il s'est engagé à ne pas hausser les impôts fonciers, cela aidera les organisations artistiques.

Enfin, la candidate Judy Wasylycia-Leis a promis de faire de la culture un quatrième pilier, donc une priorité.

Entrevue avec Geneviève Pelletier et Nicole Matiation

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique