•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un sketch satirique de la CBC sur de l'art invisible leurre des internautes

L'art invisible selon l'émission This is that
L'art invisible selon l'émission This is that Photo: Nick Fabin
Radio-Canada

L'artiste Lana Newstrom fait de l'art que l'on ne peut voir, de l'art invisible. Si personne ne peut le voir, son travail vaut quand même des millions. Mais c'est une blague, une nouvelle satirique de l'émission de radio This is that de CBC, animée par Pat Kelly et Peter Oldrin (Nouvelle fenêtre).

Plusieurs internautes se sont fait piéger par la fausse nouvelle sur Twitter ou Facebook, qui a été partagée plus de 40 000 fois sur les réseaux sociaux.

L'un des animateurs, qui est aussi le créateur de l'émission, le comédien Pat Kelly, souligne que ce qu'ils aimaient de cette histoire, conçue par l'une de leurs auteurs, Kaitlin Fontana, est qu'elle pouvait presque être vraie. « Dans le domaine artistique, il y a beaucoup de place pour l'interprétation et nous nous sommes dit qu'il serait intéressant de pousser l'idée jusqu'à l'extrême, soit l'art invisible », explique-t-il par courriel.  

S'il n'est pas surpris de l'ampleur du partage de l'histoire, il ne l'est pas plus que certaines personnes aient pensé que l'histoire était vraie « Les gens lisent si rapidement sur Internet que plusieurs n'ont pas pris le temps de vérifier si c'était vrai ou pas. Nous encourageons les gens à écouter l'audio, car c'est là que se trouve la blague. Après l'avoir écouté, les gens auront beaucoup de mal à croire que c'est vrai », explique Pat Kelly. 

L'entrevue de 6 minutes avec la prétendue artiste de 27 ans peut sembler vraie, mais est totalement invraisemblable. En voici quelques citations savoureuses :

« J'ai fait de la peinture, de la sculpture, des expositions de tous les styles, mais personne n'achetait et aucune galerie n'était intéressée par mon travail. »

« Ce que je fais, c'est que je me demande chaque jour avec quel type de médium je vais travailler. Et je me dis, par exemple, qu'aujourd'hui je vais m'imaginer faire une sculpture. Je dois donc imaginer quel type de matériel je vais aller chercher, du bois, du métal, un arbre qui va aller ici, etc. »

« Même si vous ne pouvez rien voir, ça ne veut pas dire que je n'ai pas mis des heures de travail dans la création d'une oeuvre. L'art, c'est aussi l'imagination et c'est ce que mon travail demande aux gens qui le regardent. Vous devez imaginer la peinture ou la sculpture devant vous », explique-t-elle aux journalistes de CBC. 

Humour

Arts