•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Danemark envoie sept chasseurs F-16 en Irak

Des chasseurs F-16 danois

Le Danemark envoie sept chasseurs F-16 pour combattre le groupe armé État islamique en Irak.

Photo : Handout / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pendant que les frappes se poursuivent contre le groupe armé État islamique (EI) en Syrie, le Danemark envoie des chasseurs F-16 pour appuyer la coalition.

La première ministre du Danemark, Helle Thorning-Schmidt, a annoncé le déploiement de sept avions de combat F-16 en Irak tout en précisant que l’intervention danoise se limiterait au territoire irakien. « Je suis très heureuse qu'il y ait désormais une large coalition, y compris de pays de la région qui veulent contribuer », a affirmé Mme Thorning-Schmidt lors d'une conférence de presse à Copenhague.

Le groupe armé EI, que combat la coalition menée par les États-Unis, a profité de la faiblesse des États syrien et irakien pour s’approprier des territoires qui chevauchent les deux pays et y proclamer un califat.

Plusieurs pays de la coalition limitent leur intervention à l’Irak, qui a demandé l’aide de la communauté internationale pour lutter contre l’EI, alors qu’ils s’abstiennent de s’immiscer en Syrie, qui n’a fait aucune demande en ce sens. La guerre civile qui fait rage en Syrie a permis l’émergence de groupes armés sur son territoire.

À Londres, les députés doivent se prononcer aujourd'hui sur une participation des forces britanniques aux raids aériens en Irak. Le texte précise qu'aucun soldat ne sera déployé au sol.

De son côté, le gouvernement canadien étudie la possibilité d'envoyer des chasseurs CF-18 pour contribuer à la mission internationale. Le Conseil des ministres se penchera sur la question la semaine prochaine.

Notre dossier
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !