•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chaise, votre ennemie

Le reportage de Louise Beaudoin
Radio-Canada

Le travailleur passe trop de temps assis et cela le tue à petit feu. Ce « mode de vie » serait aussi nocif pour la santé que la cigarette, selon certains intervenants, qui mettent en avant la notion de « bureau actif » pour remédier à la situation.

Un texte de Louise BeaudoinCourriel à Découverte

Le Dr James Levine est directeur de la clinique Mayo en Arizona. Réputé pour ses recherches sur l'obésité, il livre une lutte sans merci contre cet objet omniprésent dans la vie moderne.

Si vous êtes assis depuis une heure, vous êtes assis depuis trop longtemps. Nous devons interrompre les périodes assises. Il faut voir cela comme une guerre, une guerre contre la chaise.

Dr James Levine

Il y a plusieurs années, le Dr Levine a mis au point un appareil ingénieux pour éviter d'être trop longtemps assis : un tapis roulant jumelé à un ordinateur. Cela lui permet de marcher en travaillant. La vitesse du tapis roulant est équivalente à une marche très lente de 1 km à l'heure. Pas d'essoufflement. Le but est d'être debout et en mouvement.

Partout dans le monde, les études qui mettent la chaise aux bancs des accusés se multiplient. Maux de dos, prise de poids, augmentation des risques de certains cancers, dérèglement de l'insuline et de la tension artérielle pouvant mener au diabète et à l'hypertension, les effets de la position assise prolongée sont nombreux. Une étude récente ajoute à la liste des risques de dépression.

Un bureau actif Photo : Découverte

Depuis quelques années, le combat du Dr Levine contre la chaise fait son chemin dans les milieux de travail aux États-Unis. Plusieurs grandes entreprises ont adopté le tapis roulant jumelé à l'ordinateur, dont la compagnie financière Salo du Minnesota, qui a participé à une des études du Dr Levine. Les résultats sur un an montrent :

  • des pertes de poids importantes;
  • une baisse de la tension;
  • une baisse du cholestérol.

Ces résultats ont été obtenus chez des employés qui l'ont utilisé deux heures par jour. Il existe d'autres moyens pour être en mouvement au travail, explique le Dr Levine.

On peut procéder de plusieurs manières. Par exemple, on peut tenir une réunion en marchant. On peut aussi utiliser la sonnerie du téléphone comme signal pour se lever et marcher. Chacun peut faire sa révolution pour s'évader de la chaise.

Dr James Levine
Laboratoire Tech3Lab de HECLaboratoire Tech3Lab de HEC Photo : Découverte

Au Tech3Lab de HEC Montréal, on s'intéresse à l'impact sur le cerveau du travail jumelé à la marche. On a sélectionné deux groupes d'étudiants. Un groupe a travaillé assis, l'autre en marchant sur un tapis roulant. Les participants ont ensuite répondu à un questionnaire pendant qu'on enregistrait l'activité électrique de leur cerveau.

Résultat : les marcheurs sont aussi efficaces au travail que ceux qui sont restés assis. Mais l'électroencéphalogramme révèle que les marcheurs ont un niveau plus élevé d'attention.

On observe que le groupe des marcheurs est plus éveillé dans la tâche, plus concentré dans la tâche.

Pierre –Majorique Léger, codirecteur du Tech3Lab

Ces travaux sont les premiers d'une série pour évaluer ce qui se passe dans le cerveau quand le travail et la marche sont combinés.

La version intégrale de ce reportage sera présentée dimanche à 18 h 30 à l'émission Découverte sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

Science