•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UCI mettra en place un tribunal antidopage

Alberto Contador après un contrôle antidopage au Tour de France 2013

Alberto Contador après un contrôle antidopage au Tour de France 2013

Photo : Getty Images / PASCAL GUYOT

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Union cycliste internationale (UCI) mettra en place un tribunal international antidopage en 2015 pour éviter de nouvelles décisions discutables de fédérations nationales.

Ce tribunal serait composé de juges spécialisés dans la lutte antidopage et complètement indépendant de l'UCI. L'objectif serait d'assurer un traitement uniforme et équitable envers tous les athlètes du sport. L'UCI souhaite aussi réduire le nombre de causes qui sont portées en appel. Les fédérations nationales seraient totalement évacuées du processus décisionnel.

L'UCI a cité en exemple le cas d'Alberto Contador, vainqueur du Tour de France en 2010. L'Espagnol avait alors échoué à un test antidopage, mais avait été exonéré par son pays. L'UCI avait interjeté appel auprès du Tribunal arbitral du sport, qui avait alors banni le coureur. Justice avait été rendue. Mais dans l'intervalle, Contador avait pu remporter de nombreux titres, qui lui ont ensuite été retirés comme celui du Tour de France.

Récemment, l'UCI s'est aussi engagée dans des bras de fer avec le Tchèque Roman Kreuziger et l'Italien Franco Pellizotti et leur fédération respective.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !