•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claudette Gallant, pionnière du recyclage à l'Île-du-Prince-Édouard

Quelle histoire, 31 octobre 2013

Radio-Canada

Une importante révolution écologique est née il y a 20 ans dans la région acadienne d'Évangéline, à l'Île-du-Prince-Édouard, et Claudette Gallant était au cœur de ce mouvement.

Dans le cas des jeunes en sixième année à l'école Évangéline, recycler les déchets est quelque chose de naturel. Mais pour arriver à ce résultat, il aura fallu une révolution dont Claudette Gallant a été la pionnière. La majorité de ces élèves disent qu'ils font du recyclage.

En 1995, les parents de ces enfants ne voyaient peut-être pas les choses de la même façon. De nombreux citoyens ont résisté avec acharnement à la nouvelle loi provinciale qui imposait à tous le recyclage. Claudette Gallant tentait alors de convaincre les résidents de ce qui était devenu inévitable.

Claudette Gallant explique que dans les années 70, la province, qui est la plus petite au Canada, comptait plus de 400 dépotoirs.

Le dépotoir de la région d'Évangéline, par exemple, était saturé. Il fallait trouver une solution. Le gouvernement provincial a décidé de prendre le taureau par les cornes.

Don Jardine a mené ce dossier pour le ministère de l'Environnement. Il allait y avoir une loi et un concept d'avant-garde qui étaient alors uniques au Canada, explique-t-il : le tri à la source. Ce système complexe impose aux résidents de séparer avec minutie toutes les matières recyclables avant la collecte des ordures ménagères.

Claudette Gallant souligne que cette solution évitait à la province les coûts du tri des déchets dans une usine.

Aujourd'hui, c'est-à-dire 20 ans plus tard, le site d'enfouissement d'Évangéline est le symbole le plus retentissant du succès de cette révolution écologique. Il s'agit du dernier site d'enfouissement de la province. Plus de 50 % des déchets de toute l'Île-du-Prince-Édouard sont maintenant recyclés.

Pour plus d'informations

Ce reportage du journaliste Érik Tremblay est le premier d'une série qui de deux. Le second reportage est présenté jeudi soir au Téléjournal Acadie (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Environnement