•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mode de scrutin au N.-B. : temps de passer à la proportionnelle? 

electeurs-vote-nb

Des électeurs dans un bureau de scrutin de Moncton

Photo : Pierre-Philippe LeBlanc, Radio-Canada Acadie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les résultats des élections provinciales au Nouveau-Brunswick relancent le débat sur un mode de scrutin proportionnel.

Près de 23 % des voix sont allées à d'autres partis que les libéraux et progressistes-conservateurs. Malgré l'appui récolté, les tiers partis n'ont fait élire qu'un seul député, c'est-à-dire le chef du Parti vert, David Coon.

Selon l'ex-coprésidente de la Commission sur la démocratie législative de 2005, Lise Ouellette, la distribution des sièges ne correspond pas au pourcentage du vote exprimé. Le Parti vert récolte moins de 7 % de voix et un député, alors que le NPD obtient 13 % des suffrages, mais aucun représentant à l'Assemblée législative.

C'est immanquable que ce genre de situations se produisent avec le système qu'on a tout de suite.

Une citation de :Lise Ouellette, ex-coprésidente de la Commission sur la démocratie législative
Lise Ouellette, ex-coprésidente de la Commission sur la démocratie législativeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lise Ouellette, ex-coprésidente de la Commission sur la démocratie législative

Photo : Pascale Kutowski

En 2006, les libéraux de Shawn Graham ont formé le gouvernement alors qu'ils avaient récolté moins d'appuis populaires. Les libéraux remportent 29 circonscriptions avec 47,1 % des voix, alors que les progressistes-conservateurs de Bernard Lord avaient récoltés 26 sièges avec 47,5 % des voix.

En 1987, le Parti libéral de Frank McKenna remporte toutes les circonscriptions et occupe les 58 sièges de l'Assemblée législative, mais avec seulement 60,4 % des suffrages.

Lise Ouellette affirme que ces exemples démontrent qu'en raison du mode de scrutin actuel, les préoccupations d'une proportion importante des Néo-Brunswickois ne trouvent pas écho à l'Assemblée législative.

Suffrage exprimé lors des élections provinciales du 22 septembre 2014

  • Parti Libéral: 42,73 % des voix
  • Parti Progressiste-conservateur: 34,65 % des voix
  • Nouveau Parti démocratique: 12,98 % des voix
  • Parti vert: 6,61 % des voix
  • Alliance des gens du Nouveau-Brunswick: 2,14 % des voix
  • Indépendant: 0,89 % des voix

Janique LeBlanc recueille les réactions de Lise Ouellette, ex-coprésidente de la Commission sur la démocratie législative

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie