•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chemins du réalisateur Spike Lee et de P.K. Subban se croisent

Le réalisateur américain Spike Lee
Le réalisateur américain Spike Lee
Radio-Canada

Le défenseur vedette du Canadien, P.K. Subban, prendra la parole mercredi soir durant l'hommage rendu au réalisateur américain Spike Lee, à l'occasion du Festival international du film black de Montréal (FIFBM).

Le réalisateur est le premier gagnant du prix, qui coïncide avec le 25e anniversaire de la sortie de son film culte, Do the right thing, qui avait été nommé deux fois aux Oscars, pour le prix du meilleur scénario original et celui du meilleur acteur dans un second rôle pour Danny Aiello.

La remise du prix précédera la première canadienne de Da sweet blood of Jesus, le plus récent film de Spike Lee, financé grâce au site Kickstarter.

P.K. Subban foulera le tapis rouge et prononcera un court discours pour souligner la carrière du réalisateur Spike Lee, un ardent défenseur des droits civiques aux États-Unis.

En conférence de presse, le réalisateur a avoué qu'il s'y connaissait bien peu en matière de hockey, étant plutôt un admirateur notoire de l'équipe de basketball des Knicks de New York.

P.K. Subban (à droite)P.K. Subban (à droite) lors de la série contre les Rangers de New York en mai dernier Photo : GI / Al Bello

« Le hockey, ce n'est pas pour moi, a-t-il admis. Mais j'ai assisté l'an dernier à un match de séries au Madison Square Garden, et pendant l'échauffement,  [P.K. Subban et moi] on s'est salués. Je suis très content de pouvoir le rencontrer en personne ce soir. C'est un excellent joueur.  »

« Je sais qu'il y a d'autres joueurs de couleur dans la Ligue nationale, et les Rangers en auraient besoin », a-t-il expliqué à la blague.

Le Festival international du film black de Montréal se tient jusqu'au 28 septembre.

Cinéma

Arts