•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les marins turcs abandonnés à Sorel rentrent à la maison

Le reportage de Pascal Robidas
Radio-Canada

Les marins turcs contraints de vivre dans le port de Sorel-Tracy depuis 5 mois ont enfin quitté le Québec dimanche soir pour rentrer en Turquie.

Les 12 hommes, qui se trouvaient depuis avril dernier sur le navire Phoenix Sun sur lequel ils devaient effectuer des travaux, ont été abandonnés à leur sort par leur employeur, qui ne leur a payé aucun salaire.

Une mobilisation des citoyens, avec en tête le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, a permis de recueillir plus de 10 000 $ afin de venir en aide aux marins.

De son côté, le transporteur aérien Air Transat leur a offert le voyage vers Istanbul, en Turquie.

« C'est la fin d'un cauchemar. [...] Merci à tout le monde qui nous a aidés et merci au maire de Sorel-Tracy », a dit le capitaine du navire, Semih Ozkan.

Transports Canada a saisi le cargo pour l'empêcher de quitter le port et pour forcer le propriétaire en faillite à remplir ses obligations.

Selon le maire Serge Péloquin, cette saga n'est pas terminée. Après le départ de l'équipage, il espère que le fédéral forcera la main du propriétaire qui doit à la municipalité 60 000 $.

Avec les informations de La Presse canadienne

Société