•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison infestée par la mérule pleureuse

Maison infestée par la mérule pleureuse à Trois-Rivières.

Maison infestée par la mérule pleureuse à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une résidence de Trois-Rivières est la proie d'un champignon redoutable appelé la mérule pleureuse. Ce même champignon avait forcé la démolition d'une maison à Maskinongé en 2011, tellement le problème est difficile à enrayer.

Il y a un mois, Benoît Veillette a appris que la maison de son voisin était infestée par la mérule pleureuse.

On a commencé à voir des allées et venues avec des personnes habillées en chiennes blanches et des masques faciaux, tout le kit. C'est là qu'on a su que c'était pire que c'était censé être.

Une citation de :Benoît Veillette, voisin de la maison infestée

Ses craintes ont monté d'un cran lorsqu'il a su que le nouveau propriétaire de la maison souhaitait la rénover, plutôt que de la démolir. « Il met ça dans un conteneur à six pieds de ma maison, explique Benoît Veillette. Et puis la spore est censée être dangereuse. Lui il voyage du sous-sol, par le garage, avec la porte grande ouverte. »

Les risques réels

Selon le président d'Enviro Option, Gino Dechamplain, les risques de contamination sont plutôt faibles.

« La mérule, c'est un champignon bien particulier, qui a besoin de conditions bien particulières pour se développer, explique Gino Dechamplain. Souvent on va la voir se développer, par exemple, au niveau des vides sanitaires, où on a très peu de ventilation, beaucoup d'humidité, on n'a pas de lumière. »

De son côté, la Ville de Trois-Rivières explique qu'elle ne peut rien faire pour obliger le propriétaire à sceller ce qu'il jette dans le conteneur. Elle attend un rapport d'expert avant de lui délivrer un permis de rénovation.

Le propriétaire collabore très bien avec nous. Il a même isolé présentement toute sa maison pour ne pas que l'air intérieur sorte à l'extérieur. 

Une citation de :Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !