•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusion envisagée des établissements de santé: réactions régionales

L'Agence de la santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

L'Agence de la santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Karine Mateu

Radio-Canada

L'abolition envisagée des agences de la santé et la fusion des établissements de santé fait réagir en Abitibi-Témiscamingue.  Radio-Canada dévoilait, hier, les intentions du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Moins de structures, plus de soins pour les patients... Bien des questions se posent toujours quant à comment pourrait s'opérer cette restructuration.

Claude Sanesac a été directeur général de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de 1997 à 2001.  

« Qu'on parle d'un CSSS pour l'Abitibi, moi, comme ex-administrateur, j'en ai déjà entendu parler de ça. On est peut-être rendu à ce niveau-là », dit-il.

Par contre, il ne faut pas que cela se fasse au détriment des besoins et de l'autonomie de l'Abitibi-Témiscamingue à son avis.  Claude Sanesac souhaite la conservation d'une entité régionale.

Je me questionne. Si on centralise la prise de décision, quel genre de services aurons-nous dans notre région ?

Claude Sanesac

Claude Sanesac a aussi été tuteur de la fusion entre le Centre de santé de Témiscaming-et-Kipawa et du Lac-Témiscamingue.

Selon le vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN pour l'Abitibi-Témiscamingue, Jacques Loiselle, la réorganisation n'a pas été une mince affaire.

Les négos locales sont en train de se conclure après deux ans. J'imagine que si on fait une fusion à la grandeur de la région, ça va être l'enfer.

Jacques Loiselle

                                                    Total-Fonds d'exploitation

                                         Réel au 31 mars 2014   / Prévision 2014-2015

Total subvention du MSSS :              6 746 720$ / 6 189 239$

Masse salariale:                                 5 507 732$ / 5 505 446$

Nombre d'employés:                                      80 / 80

Le ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue rappelle que le gouvernement est en pleine révision des programmes.  Selon Luc Blanchette, rien n'est définitif.

La priorité est au patient. Si on peut économiser dans le secteur administratif, oui, on va le faire avec, je dirais, discernement.

Luc Blanchette

Plus de 5 800 personnes travaillent dans le réseau de la santé de l'Abitibi-Témiscamingue.

Les Centres de santé et l'Agence de la santé n'ont pas commenté la nouvelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique