•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La lutte pour les droits des femmes

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg accorde une place importante aux droits des femmes.

Le Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg accorde une place importante aux droits des femmes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le droit de vote est l'un des thèmes qui retiennent l'attention au Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) à Winnipeg. C'est d'ailleurs au Manitoba que les femmes ont eu le droit de voter pour la première fois au Canada.

La Franco-Manitobaine Gisèle Saurette-Roch a toujours eu la cause des femmes à coeur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Franco-Manitobaine Gisèle Saurette-Roch a toujours eu la cause des femmes à coeur.

Photo : Radio-Canada

La Franco-Manitobaine Gisèle Saurette-Roch a toujours été très impliquée pour la cause des femmes. Au cours de sa carrière comme travailleuse sociale, elle a souvent applaudi les revendications féministes de celles qui sont passées avant elle.

« On constate qu'auparavant, les femmes n'avaient pas le droit de signer pour un prêt bancaire, même si cela était pour leur propre entreprise », dit-elle.

« Elles devaient aussi avoir l'autorisation de leur mari pour avoir un traitement médical. Même la garde des enfants n'était pas garantie. Obtenir un divorce était très compliqué et même très difficile. »

Une bataille célèbre

Une des femmes qui a changé la vie des Canadiennes est Nellie McClung, une activiste et politicienne originaire de l'Ontario au début du 20e siècle. Elle a été l'une des « Célèbres cinq » qui a fait avancer la cause du féminisme et qui a reconnu la nécessité de l'indépendance économique des femmes.

Nellie McClung fut l'une des « Célèbres cinq ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nelly McClung fut l'une des « Célèbres cinq ».

Photo : Radio-Canada

La bataille des cinq femmes a notamment permis aux Manitobaines d'être les premières femmes en 1916 à avoir le droit de vote au Canada.

La petite-fille de Nellie McClung, Marcia McClung, est très fière que cette partie de l'histoire du pays soit représentée au MCDP. Elle espère que cela inspirera les Canadiennes à se battre pour leurs droits.

« J'espère que les gens sont fiers de ce qu'on a fait au Canada », dit-elle.

On est chanceux de vivre au Canada quand même.

Marcia McClung, petite-fille de Nellie McClung
Maureen Kilgour est spécialiste des droits des femmes à l'Université de Saint-Boniface.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Maureen Kilgour est spécialiste des droits des femmes à l'Université de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada

La spécialiste des droits des femmes à l'Université de Saint-Boniface, Maureen Kilgour, croit aussi que le MCDP jouera un rôle essentiel pour aider la cause des femmes sur la scène internationale.

« Ça va nous aider à comprendre l'égalité des femmes au niveau mondial », croit-elle. « C'est vraiment la base de tous les droits de la personne. C'est la base d'un changement au niveau international en faveur du développement économique social. »

Maurenn Kilgour ajoute également que l'égalité des femmes est également à l'origine d'un changement favorisant la paix dans plusieurs régions aux prises avec des difficultés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !