•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre écossais, Alex Salmond, annonce sa démission

L'ancien premier ministre écossais, Alex Salmond

L'ancien premier ministre écossais, Alex Salmond

Photo : Dylan Martinez / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quelques heures après l'annonce de la défaite du projet indépendantiste au référendum écossais, le premier ministre, Alex Salmond, annonce qu'il quittera ses fonctions en novembre prochain.

« Le temps d'occuper une fonction dirigeante est presque révolu pour moi, mais la campagne pour l'Écosse continue, et le rêve ne mourra jamais », a dit M. Salmond. Il a indiqué qu'il était fier de la campagne menée par le camp indépendantiste et du taux de participation record qu'a atteint la consultation publique.

« Ce fut le privilège de ma vie de servir l'Écosse comme premier ministre, a-t-il dit. Mais comme je l'ai souvent déclaré pendant la campagne référendaire, ce n'est pas à propos de moi ou du SNP. »

« Nous avons perdu le vote référendaire, mais nous portons toujours l'initiative politique. »

— Une citation de  Alex Salmond

« Nous avons désormais l'occasion de tenir Westminster responsable de ses engagements concernant la dévolution de pouvoirs supplémentaires à l'Écosse, a-t-il poursuivi. Cela place l'Écosse dans une position très avantageuse. Et encore plus important, l'Écosse peut toujours émerger comme la véritable gagnante. »

Âgé de 59 ans, M. Salmond a annoncé qu'il ne briguera pas de nouveau mandat à la tête du Parti national écossais. Il assurera l'intérim jusqu'au congrès du parti, en novembre prochain, où on lui choisira un successeur. Il démissionnera ensuite de son poste de premier ministre.

Élu à la tête de l'Écosse en 2007 en promettant de tenir un référendum d'autodétermination, il a souligné que la direction de la campagne du oui avait constitué l'occasion d'une vie.

L'Écosse a dit non au référendum

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !