•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conservatoire de musique de Val-d'Or en péril : « carrément inacceptable », selon Pierre Corbeil

Le Conservatoire de musique de Val-d'Or

Le Conservatoire de musique de Val-d'Or

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conservatoire de musique de Val-d'Or serait en péril, tout comme les autres conservatoires des régions du Québec.

Le conseil d'administration de la corporation des conservatoires s'apprêterait à prendre une décision.

Plusieurs régions du Québec crient haut et fort leur mécontentement. C'est le cas du maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil.

La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, a demandé un plan de redressement au conseil d'administration de la corporation des conservatoires. Le déficit se chiffre à 12 millions de dollars.

L'hypothèse retenue serait la fermeture des conservatoires des régions et le maintien des conservatoires des grands centres.

« C'est carrément inacceptable », tonne le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil. Ce dernier a interpellé l'Union des municipalités du Québec. Il a aussi écrit à la ministre Hélène David.

Je ne vais pas laisser passer ça, d'autant plus que quand j'ai été député, j'ai participé à l'annonce de la contribution financière du gouvernement en 2011 pour réaménager complètement le conservatoire. Des nouvelles installations qui font la fierté du monde culturel local et régional.

Une citation de :Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or

En 2011, le Conservatoire de Val-d'Or a reçu du gouvernement libéral une aide financière de 6,6 millions dollars pour la construction du nouveau bâtiment.

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, affirme qu'il défendra ce dossier auprès de la ministre.

C'est sûr que ce dossier-là, pour moi, est un dossier qui va être défendu très sérieusement. En plus, ce centre-là est très performant.

Une citation de :Guy Bourgeois, député d'Abitibi-Est

Le conseil d'administration doit se réunir vendredi. Le plan de redressement doit être remis à la ministre le 30 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !