•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La moto de Peter Fonda dans Easy rider mise aux enchères

Une scène tirée du film « Easy rider » avec Peter Fonda et Dennis Hopper (1969).

Une scène tirée du film « Easy rider » avec Peter Fonda et Dennis Hopper (1969).

Photo : Columbia pictures

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La moto conduite par l'acteur Peter Fonda dans le film Easy rider sera vendue aux enchères le 18 octobre.

Modèle emblématique s'il en est, cette Harley Davidson conçue sur mesure pourrait s'envoler, selon la maison Profiles in History, pour un peu plus d'un million de dollars.

Le vendeur est Michael Eisenberg, un homme d'affaires californien qui a été copropriétaire dans les années 1990 d'un restaurant sur le thème de la moto avec Peter Fonda et Dennis Hopper, les deux acteurs principaux d'Easy rider

Il l'a acquise l'an passé auprès de celui qui était chargé de s'occuper des motos pendant le tournage du film.

Plusieurs exemplaires de la mythique Harley Davidson ont été utilisés pour le tournage, afin qu'il puisse se poursuivre en cas de bris ou de panne. La moto vendue est celle qui a été utilisée pour la scène d'accident à la fin du film.

Cette Harley Davidson de 1993 est une réplique du modèle conduit par Peter Fonda dans le film de 1969 « Easy rider ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette Harley Davidson de 1993 est une réplique du modèle conduit par Peter Fonda dans le film de 1969 « Easy rider ».

Photo : Henny Ray Abrams/AFP/Getty Images

Sorti en 1969, Easy rider raconte le périple sur les routes des États-Unis de deux hommes à moto, Wyatt, surnommé Captain America (Peter Fonda), et Billy (Dennis Hopper).

Après avoir fait entrer illégalement de la drogue au pays en passant par le Mexique, ils tentent de rejoindre la Nouvelle-Orléans à temps pour Mardi gras. En chemin, ils croisent George Hanson (Jack Nicholson), qui décide de se joindre à eux.

Réalisé avec un petit budget par Hopper lui-même, le film connaît un succès phénoménal à sa sortie, dû, en partie, à sa bande sonore, sur laquelle se trouve notamment la chanson Born to be wild de Steppenwolf.

Un extrait du film Easy rider (en anglais) :

Source : Turner Classic Movies 

Le vendeur envisagerait de remettre une partie des sommes amassées à l'American Humane Association.


Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !