•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NASA confie à Boeing et SpaceX la construction des taxis de l'espace

Représentation artistique du ravitaillement de la SSI
Représentation artistique du ravitaillement de la SSI Photo: NASA

Boeing et SpaceX sont les compagnies retenues par la NASA pour construire les « taxis de l'espace » qui transporteront les astronautes vers la station spatiale internationale. La NASA compte ainsi mettre fin à sa dépendance vis-à-vis des Soyouz russes.

Le contrat pourrait valoir au total 6,8 milliards de dollars, a précisé le patron de la NASA, Charles Bolden, au Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral, en Floride.

La NASA se prépare pour ce qui promet d'être le chapitre le plus ambitieux et le plus passionnant de l'histoire des vols habités.

La NASA sur son site web

Les capsules doivent pouvoir transporter sept astronautes.

Selon certains observateurs, l'octroi du contrat devenait de plus en plus pressant ces derniers mois, dans le contexte de la crise ukrainienne et du refroidissement des relations entre Washington et Moscou.

Mais selon l'expert Jean-Marc Carpentier, l'enjeu était principalement d'ordre économique. Actuellement, la NASA débourse 70 millions de dollars américains (77 M$CA) par personne par vol pour utiliser les capsules russes Soyouz, depuis l'abandon du programme de navettes spatiales en 2011.

Outre la Russie et les États-Unis, seule la Chine envoie des astronautes dans l'espace, mais elle n'est pas membre des 15 pays partenaires qui travaillent pour la Station spatiale internationale.

Boeing prévoit la construction de trois capsules baptisées CST-100. Elles seront assemblées au Centre spatial Kennedy, et elles seront lancées par des fusées Atlas 5, construites par United Launch Alliance, une coentreprise entre Boeing et Lockheed Martin.

Quant à SpaceX, l'entreprise californienne avait déjà un contrat avec la NASA pour transporter du matériel vers la station spatiale à bord d'un vaisseau baptisé Dragon. Elle se propose maintenant de l'améliorer afin qu'il puisse accueillir également des passagers.

SpaceX, moins connue que Boeing, est une entreprise dirigée par Elon Musk, qui est aussi le manufacturier des voitures électriques de luxe Tesla.

Les deux sociétés conserveront la propriété de leurs véhicules et elles pourront les utiliser en dehors de la NASA, par exemple pour transporter des « touristes de l'espace ».

La NASA espère faire voler des astronautes vers la station spatiale à bord de vols américains d'ici 2017.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Science