•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement aux Îles : Québec assure son appui

Les ministres Jean D'Amour et David Heurtel se sont rendus à Cap-aux-Meules pour constater les dégâts causés par le déversement de diesel et discuter de la suite des choses.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Québec assure son appui au maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, à la suite du déversement de diesel, survenu jeudi.

« J'ai assuré le maire que s'il y avait éventuellement des coûts liés à ça - s'il y a sur le plan économique des enjeux particuliers - le gouvernemnet évidemment répondrait "présent" », a dit le ministre reponsable de la région, Jean D'Amour.

« On est là en appui à notre député et en appui à la population des Îles-de-la-Madeleine. »

— Une citation de  Jean D'Amour, ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine

Jean D'Amour et le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, se sont rendus à Cap-aux-Meules en début d'après-midi, dimanche, pour constater les dégâts causés par le déversement de diesel.

Hydro-Québec a indiqué hier qu'un test de routine qui ne s'est pas bien déroulé jeudi pourrait être à l'origine de la fuite. Le PDG d'Hydro-Québec, Thierry Vandal, se rendra d'ailleurs sur place lundi.­

Le nettoyage se poursuit

Pendant ce temps, les travaux de nettoyage se poursuivent dans le port. Une trentaine de travailleurs d'Hydro-Québec et d'Urgence-Environnement sont à pied d'œuvre.

« Pour le moment, on pompe de l'eau huileuse pour l'extraire, ensuite le diesel ; et on utilise aussi des matériaux absorbants qu'on met dans l'eau pour justement absorber le diesel », explique le porte-parole d'Hydro-Québec, Gary Sutherland. 

Il note que le nettoyage se fait plus facilement à marée basse, soit vers 7 h et 19 h. 

Déversement de dieselAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le travail se poursuit à Cap-aux-Meules

Photo : Diane Hébert

Appel à la collaboration

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, dit quant à lui suivre l'évolution de la situation de très près.

Il souligne que la collaboration de la population est essentielle et demande donc que les périmètres de sécurité soient respectés, afin d'assurer le bon déroulement des opérations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec