•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment faire l'amour sans avoir mal au dos

Le Pr Stuart McGill

Le Pr Stuart McGill

Photo : Université de Waterloo

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Contrairement à la croyance populaire, la position en cuillère n'est pas optimale pour les personnes ayant mal au dos, affirment des chercheurs de l'Université de Waterloo, en Ontario.

Le Pr Stuart McGill et l'un des participants à l'étudeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Pr Stuart McGill et l'un des participants à l'étude

Photo : Université de Waterloo

Par exemple, les hommes dont le dos est intolérant aux flexions devraient remplacer cette position par la position quadrupède (où la femme supporte son poids sur ses coudes et ses genoux), et utiliser un mouvement des hanches plutôt que de la colonne. Sinon, on recommande la position du missionnaire, mais avec l'homme s'appuyant sur ses mains plutôt que sur ses coudes. Les chercheurs expliquent que des modifications en apparence aussi'anodines semblent avoir un effet important sur le mouvement de la colonne vertébrale et la tension qu'elle ressent.

Les données publiées cette semaine concernent principalement les hommes affligés de maux de dos. Des données concernant les femmes sont attendues prochainement.

Le Pr Stuart McGill et ses collègues ont utilisé un dispositif de capture du mouvement afin de suivre les mouvements de colonne vertébrale de 10 couples dans 5 positions sexuelles différentes. Ils constatent que la position sexuelle pour certains maux de dos n'est pas adéquate pour d'autres maux. Ils proposent donc de nouvelles positions et de nouvelles techniques personnalisées selon ce qui déclenche la douleur chez un patient.

Selon Statistique Canada, 4 personnes sur 5 présenteront des problèmes de dos au cours d'une vie. Jusqu'à 84 %, des hommes et 73 % des femmes affirment avoir moins de rapports sexuels lorsqu'ils souffrent d'un mal de dos.

Le détail de cette recherche est publié dans la revue Spine.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !