•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Art loop : un cadavre exquis itinérant s'expose à Montréal

La réalisatrice israélienne Dafna Ben Ami.
La réalisatrice israélienne Dafna Ben Ami. Photo: Noémie Letu

Art loop, littéralement « boucle d'art », est une chaîne artistique rassemblant 12 artistes de 10 pays différents, lancée par deux jeunes artistes visuels français expatriés à Montréal, et dont le résultat fait l'objet d'une exposition.

Le principe : un artiste a une semaine pour créer une oeuvre originale à partir d'un thème imposé. Son oeuvre est transmise dans un autre pays à un autre artiste. Ce dernier ne connaît pas le thème initial, qui ne sera d'ailleurs pas révélé avant le vernissage de l'exposition.

Chaque artiste s'appuie donc uniquement sur l'oeuvre de l'artiste précédent pour imaginer sa propre création. Et ainsi de suite... Au final : 12 créations et un documentaire photo et vidéo sur toutes les étapes de la chaîne. 

Le concept, s'il n'est pas nouveau et s'apparente au cadavre exquis, tire son originalité de sa multidisciplinarité et de son étendue géographique. 

L'initiative a été lancée à Montréal, et c'est l'artiste d'origine belge Patsy Van Roost, connue notamment pour ses installations urbaines dans le Mile-End, qui a été le premier maillon de la chaîne. 

Les deux instigateurs de la chaîne, Noémie Létu et Yasser Fadili, se sont ensuite envolés pour l'île d'Ouessant, en Bretagne (France), pour remettre l'oeuvre de Patsy Van Roost à Mathieu Thomas, fabricant de girouettes.

Puis est venu le tour du peintre islandais Hallur Karl Hinriksson, du mosaïciste italien Fabio Bordi, des marionnettistes de la compagnie espagnole Claroscuro, du forgeron tchèque Samuel Moucha, du peintre irlandais Enda O'Donoghue, de la photographe lituanienne Kristina Sereikaité, du compositeur turc Erdem Can, de la réalisatrice israélienne Dafna Ben Ami, de la créatrice française de livres d'artistes Nastassja Imiolek, et enfin du compositeur montréalais d'origine japonaise Kota Nakamura.

En tout, Noémi Létu et Yasser Fadili ont parcouru 27 000 km en 5 mois. Les deux jeunes artistes ont autofinancé leur initiative, qui a bénéficié d'une campagne de financement participatif de 5000 $.

Les 12 oeuvres qui composent la chaîne Art loop sont présentées à la galerie montréalaise Pied Carré (5445, avenue de Gaspé, atelier 333), du 12 au 21 septembre.

Spectacles

Arts