•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chercheurs se penchent sur les impacts du vieillisement de la population

L'Université Laval aura sa chaire de recherche sur les enjeux économiques des changements démographiques.
L'Université Laval aura sa chaire de recherche sur les enjeux économiques des changements démographiques.

L'Université Laval ne pouvait mieux tomber pour lancer une nouvelle chaire de recherche sur les enjeux économiques des changements démographiques. Alors que l'on apprend que la population de la Ville de Québec vieillit plus rapidement et que le débat sur l'avenir des régimes de retraite bat son plein, les travaux des chercheurs apporteront un nouvel éclairage dans le dossier.

La chaire de recherche conjointe entre l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal, qui a été lancée mercredi, étudiera notamment les impacts du vieillissement de la population sur les coûts du système de santé et des régimes de retraite ainsi que les conséquences de l'augmentation de l'espérance de vie.

Alors que le débat est bien enclenché concernant le projet de loi 3 qui vise à modifier les régimes de retraite des employés municipaux, Clément Gignac, l'économiste en chef de l'Industrielle Alliance - un partenaire de la chaire - est sans équivoque : la réforme est nécessaire.

« On ne peut pas continuellement mettre la poussière sous le tapis, reporter le problème, sinon ce sera la génération future qui va payer. Gardons à l'esprit qu'il y a beaucoup de régimes qui ont été mis en place il y a 30 ou 40 ans, quand l'espérance de vie était 10 ans de moins », souligne l'ancien ministre du Développement économique sous Jean Charest.

L'économiste Claude Montmarquette, président-directeur général du CIRANO, espère que les travaux pourront aider les élus à prendre des décisions « basées sur la science plutôt que sur des raisons politiques ». « On est un peu innovateur au Québec sur les types de méthodologies qu'on va utiliser, qui dépassent largement les modèles traditionnels pour étudier ce genre de gestion », précise M. Montmarquette.

La Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux économiques des changements démographiques sera dirigée par Jean-Yves Duclos, professeur titulaire au Département d'économique de la Faculté des Sciences sociales de l'Université Laval et Pierre-Carl Michaud, professeur au Département des sciences économiques de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM.

La chaire bénéficiera d'un budget de 1,5 million de dollars sur cinq ans.

Augmenter l'immigration

Le maire Régis Labeaume mise entre autres sur l'immigration pour attirer des jeunes familles à Québec et faire face au vieillissement de la population. Les plus récentes données de l'Institut de la statistique du Québec démontrent qu'en 2016 il y aura 10 000 retraités de plus à Québec que de jeunes de moins de 19 ans.

Pour contrer cette tendance, le maire entend augmenter les missions économiques dans les pays francophones, comme la France et la Belgique. « Ce sont vraiment les deux pays les plus visés », a précisé le maire.

Québec

Économie