•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inauguration de la salle d'haltérophilie Christine Girard

La salle d'haltérophilie Christine Girard a été inaugurée aujourd'hui
La salle d'haltérophilie Christine Girard a été inaugurée aujourd'hui
Radio-Canada

Le Club Héraclès et le Centre Élisabeth-Bruyère de Rouyn-Noranda ont inauguré officiellement le local d'Haltérophilie Christine Girard.

Le Centre Élisabeth-Bruyère espère que l'arrivée du club entre ses murs motivera les jeunes à se dépasser et à persévérer..

Des compétitions y seront d'ailleurs organisées dès cet automne.

Marie-Eve Beauchemin Nadeau vient tout juste de remporter la médaille d'or chez les 75 kilos aux Jeux du Commonwealth.

Le maintien d'un local à Rouyn-Noranda est crucial pour son cheminement olympique.

« Initialement, je m'étais dit qu'au pire, je pourrais me louer un locker et que je mettrais une chaufferette dedans. Mais ça n'a absolument aucun sens pour une athlète de niveau olympique de s'entraîner dans un locker pendant l'hiver à -30 », ricane Mme Beauchemin-Nadeau.

Celle qui poursuit sa résidence en médecine à Rouyn-Noranda pourra donc continuer à s'entraîner au chaud en prévision des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Le Centre Élizabeth-Bryuère qui accueille des adultes en formation espère qu'elle pourra inspirer les jeunes.

« L'haltérophilie est un sport qui vise le dépassement de soi, estime la directrice Jocelyne Hurtubise. Ils doivent se battre un petit peu avec eux-mêmes pour persister, pour persévérer, surtout compte tenu que ce sont des jeunes qui ont parfois eu des difficultés avec le parcours scolaire. Pour eux, c'est un défi d'être là et de développer un rêve. »

Grâce à sa nouvelle localisation, le Club Héraclès organisera deux compétitions au cours de la prochaine année.

« C'est une compétition master, c'est-à-dire 35 ans et plus, c'est une compétition canadienne, ça veut dire que c'est de Vancouver jusqu'à l'Ile-du-Prince-Édouard », précise l'entraîneur en chef, David Petit. Il se dit d'ailleurs fier de pouvoir organiser une compétition pancanadienne en avril.

L'Open Élisabeth-Bruyère, une compétition entre les clubs d'haltérophilie de la région, se tiendra quant à lui le 6 décembre.

Abitibi–Témiscamingue

Haltérophilie