•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Isis : de déesse égyptienne à groupe terroriste

La propriétaire du salon de beauté Isis a reçu de  nombreux appuis dans la communauté et a décidé de garder son nom.

La propriétaire du salon de beauté Isis a reçu de nombreux appuis dans la communauté et a décidé de garder son nom.

Photo : Jacaudrey Charbonneau/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le salon de beauté Isis, à Regina, a sérieusement songé à changer de nom à cause du groupe terroriste djihadiste de l'État islamique dont le nom communément utilisé, en anglais, est ISIS.

En un mois environ, la propriétaire, Lori Pawson, a reçu plusieurs messages sur sa page Facebook, des courriels et même des appels téléphoniques, pour savoir si son salon était affilié au groupe terroriste djihadiste puisque son nom est semblable à l'abréviation très utilisée du nom des radicaux de l'État islamique, en anglais, ISIS, pour « Islamic State of Iraq and al-Sham ».

Le groupe occupe présentement le nord de l'Irak et fait la manchette en raison d'attaques menées contre des civils, dont des membres des minorités ethniques et religieuses, et à cause des vidéos qui montrent l'assassinat de deux otages américains, les journalistes James Foley et Steven Sotloff.

La femme d'affaires de Regina raconte qu'avant de créer son entreprise, elle avait mis trois mois à trouver un nom qui lui convenait parfaitement.

Son choix s'était arrêté sur le nom de la déesse égyptienne Isis parce qu'elle offre à ses clientes des traitements « dignes de leur déesse intérieure », souligne-t-elle. Le design de son site Internet comporte d'ailleurs plusieurs références égyptiennes.

Pas la seule victime de son nom

Un article du Figaro paru à la fin du mois d'août soulignait également que la ligne de lingerie érotique britannique Ann Summers a présenté des excuses après avoir baptisé sa nouvelle collection ISIS, en référence au nom de la déesse égyptienne, tout comme l'avait fait Mme Pawson avec son salon de beauté.

Finalement, le groupe de musique Isis, bien connu dans les années 2000, mais qui ne produit plus de musique depuis plus de cinq ans, a lui aussi reçu de nombreux commentaires sur sa page Facebook - pas toujours agréables, selon le journal Metro News.

L'article mentionne d'ailleurs que les admirateurs du groupe musical ne portent plus leur t-shirt ISIS par peur de représailles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !