•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Casques bleus du Golan encore en fâcheuse position

Un membre de la mission de l'ONU sur le plateau du Golan surveille la zone de cessez-le-feu (archives).

Un membre de la mission de l'ONU sur le plateau du Golan surveille la zone de cessez-le-feu (archives).

Photo : Ronen Zvulun / Reuters

Radio-Canada

Une trentaine de Casques bleus philippins encerclés par des militants islamistes ont été récupérés sains et saufs dans leur campement situé sur le plateau du Golan, à la frontière d'Israël et de la Syrie, a indiqué samedi un responsable de l'ONU. Cependant une dizaine de soldats n'ont pu être tirés de leur fâcheuse position et demeurent encerclés par les djihadistes.

Le camp 68, qui abrite quelque 40 soldats, a été surpris par l'attaque des militants islamistes vers 6 h, tôt samedi matin.

Les 35 soldats du camp 69, qui se trouve à 4 kilomètres de là, ont été épargnés par l'offensive djihadiste. 

Les soldats philippins refusent de se rendre aux activistes islamistes qui les encerclent depuis 48 heures.

Les Casques bleus philippins participent à une mission de l'ONU chargée de surveiller cette zone, qui fait l'objet d'un cessez-le-feu entre Israël et la Syrie depuis 1974. Six pays en font partie, pour un total de 1223 soldats : Fidji, l'Inde, le Népal, l'Irlande, les Pays-Bas et les Philippines.

Jeudi dernier, 43 soldats philippins et fidjiens ont été capturés sur le plateau du Golan. Selon des « sources fiables » de l'ONU, les soldats sont tous « sains et saufs ».

Les 331 Philippins déployés sur le plateau du golan seront rapatriés à la fin de leur mission, au mois d'octobre, a annoncé Manille en fin de semaine dernière.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International