•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers ministres promettent une stratégie énergétique nationale

Les premiers ministres Robert Ghiz de l'Ïle-du-Prince-Édouard, Philippe Couillard du Québec, David Alward du Nouveau-Brunswick, et Kathleen Wynne de l'Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Après des années de tergiversations, les provinces et les territoires canadiens se sont entendus pour aller de l'avant avec une stratégie énergétique nationale.

Il s'agit d'une des décisions auxquelles sont parvenus les premiers ministres lors de leur réunion du Conseil de la fédération à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

L'Alberta et certaines autres provinces discutaient depuis des années de l'idée d'adopter une telle stratégie, mais le Québec et la Colombie-Britannique se montraient hésitants.

Christy Clark, première ministre de la Colombie-Britannique, a mis de côté ses réserves en novembre dernier tandis qu'au Québec, l'élection du Parti libéral de Philippe Couillard en avril a finalement fait disparaître les derniers obstacles au projet.

Les premiers ministres disent vouloir poursuivre leurs travaux sur la question de l'énergie et devraient produire un rapport dans six mois.

Bilan positif

Rassemblés à Charlottetown depuis mercredi pour discuter d'enjeux nationaux, les premiers ministres des provinces et territoires dressent un bilan positif de leurs travaux, à l'issue de la conférence. Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Robert Ghiz, hôte de la réunion, juge que les discussions ont été très productives.

Les premiers ministres ont discuté d'amoindrir les barrières tarifaires pour faciliter le commerce interprovincial. Un groupe de travail va réviser les règles en la matière. Quant au commerce international, Robert Ghiz va diriger une mission commerciale en Chine en octobre prochain.

Chaque gouvernement au Canada voit l'immigration comme une clé de la prospérité économique, soulignent les premiers ministres. L'immigration peut répondre aux besoins du marché du travail et aider les régions qui connaissent un déclin de population, selon eux. Les provinces et territoires demandent au fédéral de relever le plafond de l'immigration, car on souhaite accueillir plus de nouveaux arrivants.

Les premiers ministres sont aussi revenus sur le déséquilibre fiscal. Ils ont à nouveau déploré que le fédéral engrange des surplus tandis que des provinces peinent à atteindre l'équilibre budgétaire.

Jeudi, les premiers ministres ont convenu qu'il faut plus d'argent d'Ottawa pour les soins de santé et les infrastructures. C'est une constatation récurrente lors de leurs réunions.

Ils n'ont toutefois pu se mettre d'accord sur les montants nécessaires pour réparer les infrastructures détériorées et prodiguer les soins nécessaires à une population vieillissante. Le premier ministre  Robert Ghiz a affirmé que les chiffres seront présentés en janvier dans une prochaine réunion de ses homologues.

Manifestation au Conseil de la fédérationAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plusieurs dizaines de manifestants à l'extérieur des lieux de la réunion demandent aux premiers ministres de sauver l'assurance-maladie.

Photo : Michèle Brideau/Radio-Canada

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique provinciale

Société