•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel outil pour combattre les algues bleu-vert

Cinq jeunes entrepreneurs ont mis au point l'appareil.

Cinq jeunes entrepreneurs ont mis au point l'appareil.

Photo : Radio-Canada/Elyse Allard

Radio-Canada

Cinq jeunes de Sudbury viennent de mettre au point la première machine électrique télécommandée capable de nettoyer les lacs infestés par les algues bleu-vert.

L'idée leur est venue quand la mère d'un des leurs cherchait une activité pour occuper leur été.

Un an plus tard, ils ont non seulement mis au point un prototype de leur invention, mais ont déjà reçu l'appui de l'industrie et du gouvernement.

La démonstration des inventaires cette semaine a attiré une trentaine de curieux, venus découvrir l'invention des cinq actionnaires de l'entreprise Norse.

« J'aime trouver des solutions aux problèmes », indique le directeur général Colin Roos, 19 ans.

« Le premier prototype a été construit en 26 jours. Nous sommes jeunes et avons beaucoup d'énergie à dépenser », ajoute-t-il.

Après avoir eu l'idée de ce robot il y a un an, les jeunes entrepreneurs ont contacté le centre de développement technologique Norcat.

La société sudburoise leur a aussitôt prêté un local, accompagné d'une bourse de 5000 $ du fédéral pour la mise au point d'un prototype.

« C'est exceptionnel de voir des jeunes de 19 ans démarrer leur entreprise. Normalement, les inventeurs arrivent à ce point dans la mi-trentaine », explique le président-directeur général Don Duval.

Les jeunes entrepreneurs doivent encore améliorer leur invention et chercher des clients potentiels. Les algues ainsi récupérées pourront servir de compost ou de biodiesel.

D'après le reportage d'Elyse Allard

Ontario

Environnement