•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

79 Fraser : des résidents poursuivront la Ville

Le porte-parole des résidents du chemin Fraser, Louis Gaudet, lors de la réunion du conseil municipal de Gatineau du 26 août 2014

Le porte-parole des résidents du chemin Fraser, Louis Gaudet, lors de la réunion du conseil municipal de Gatineau du 26 août 2014

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe de résidents du secteur d'Aylmer entend poursuivre la Ville de Gatineau pour sa gestion de l'épineux dossier du 79, chemin Fraser.

Une mise en demeure sera envoyée à la Municipalité au cours des prochaines semaines ou des prochains mois.

Le porte-parole des résidents, Louis Gaudet, a informé les élus du recours judiciaire lors de la réunion du conseil municipal, qui avait lieu mardi soir.

« La Ville nous a menés en bateau. La Ville nous a menti, a-t-il affirmé. Maintenant, la Ville va devoir payer. »

Plusieurs résidents du chemin Fraser dénoncent la construction d'une imposante résidence qu'ils qualifient de « désastre » parce qu'elle détonne avec le paysage du quartier et qu'elle bloque la vue et la lumière.

Les citoyens allèguent entre autres que des documents légaux falsifiés ont été présentés aux élus municipaux afin qu'ils votent en faveur de la dérogation mineure accordée au propriétaire de la résidence.

« Là où les résidents du chemin Fraser ont un problème, c'est lorsque l'on a des documents qui sont présentés devant un comité consultatif qui contiennent des anomalies, des problèmes et qui maintenant vous sont présentés et qui vous demandent de prendre une décision », a fait valoir M. Gaudet.

« Messieurs, dames, vous avez voté un changement de zonage, déguisé, mais qui est totalement illégal et c'est ce que nous allons faire valoir. »

— Une citation de  Louis Gaudet, porte-parole des résidents du chemin Fraser

M. Gaudet accuse aussi à la Ville de Gatineau de ne pas avoir rendu publiques certaines informations relatives au dossier du chemin Fraser.

L'imposante résidence située au 79, chemin Fraser, à Aylmer (archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'imposante résidence située au 79, chemin Fraser à Aylmer

À sa sortie de la réunion du conseil municipal, il a ajouté que les démarches législatives feront maintenant place à des démarches juridiques.

Il a souligné que son groupe possède les ressources financières nécessaires au dépôt d'une poursuite contre la Municipalité.

Les résidents acceuilleront également la contribution de toute personne qui souhaite les aider.

Le maire s'attendait à ce revirement

De son côté, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a balayé du revers de la main les allégations de falsification.

« Il y a des gros mots que je n'aime pas que l'on prononce. S'il y a des preuves qu'il y a des choses illégales qui ont été faites, bien ce n'est pas au conseil municipal qu'il faut régler ça. Il faut appeler la police »

— Une citation de  Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

M. Pedneaud-Jobin a souligné qu'il s'attendait au dépôt d'une poursuite par les résidents mécontents du chemin Fraser.

Avec les informations de Louka Jacques

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !