•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Une alliance Gaudreault-Hivon pour contrer PKP

    Pierre Karl Péladeau

    Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

    Radio-Canada

    Le caucus du Parti québécois se réunit mercredi à Québec pour préparer la rentrée parlementaire, mais c'est la course à la direction du parti qui retiendra l'attention.

    Un texte de Martine BironTwitterCourriel

    Selon nos informations, le candidat potentiel Pierre Karl Péladeau détient l'avance au sein du caucus. Dans ce contexte, d'autres clans s'organisent pour contrer la vague PKP.

    Ainsi, nos sources font état d'une solide alliance entre les anciens ministres Sylvain Gaudreault et Véronique Hivon. Ils songeraient à se présenter ensemble pour affronter le député de Saint-Jérôme, comme l'avaient tenté, en 2001, Pauline Marois et François Legault contre Bernard Landry.

    Mais d'autres possibilités sont sur la table.

    Notamment la présence de Jean-François Lisée, qui gravite autour de ce camp. Il est lui aussi très tenté par la direction du PQ. Il pourrait chercher à rallier M. Gaudreault et Mme Hivon.

    Notre dossier

    La députée Martine Ouellet, qui a siégé au conseil d'administration du club politique de gauche SPQ libre, veut aussi barrer la route à M. Péladeau. Les syndicats seraient derrière sa candidature. Selon nos informations, elle pourrait annoncer qu'elle sera de la course d'ici la fin du mois de septembre.

    Secret de polichinelle, Bernard Drainville se prépare aussi et continue de jauger ses appuis.

    Quant à Pierre Karl Péladeau, il est très actif sur le terrain. Il aurait l'appui de la majorité des députés péquistes.

    M. Péladeau tente, entre autres, de convaincre l'ancien chef d'Option nationale Jean-Martin Aussant, maintenant à Londres, de revenir au Québec au sein du Parti québécois. Pour l'instant, nous dit-on, M. Aussant résiste.

    Demain, les députés du PQ seront informés des scénarios entourant la course. Le plus plausible, en ce moment, parle de mises en candidature d'ici le 15 décembre. Le choix du chef aurait lieu à la fin de mars ou au début d'avril 2015.

    Les députés péquistes Véronique Hivon et Sylvain Gaudreault.

    Les députés péquistes Véronique Hivon et Sylvain Gaudreault.

    Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

    Mauricie et Centre du Québec

    Politique