•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'OMS veut éteindre les cigarettes électroniques dans les lieux publics

Le reportage de Normand Grondin
Reuters

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a rendu public mardi un rapport dans lequel elle demande une réglementation stricte sur les cigarettes électroniques. Elle envisage notamment d'en interdire la publicité, d'en bannir l'usage à l'intérieur et la vente aux mineurs.

Le rapport, qui doit être débattu en octobre par les pays membres, exprime une inquiétude face à la concentration d'un marché estimé à 3 milliards de dollars entre les mains de multinationales du tabac.

L'OMS propose une série d'« options réglementaires », dont l'interdiction pour les fabricants de « e-cigarettes » de revendiquer que leurs produits puissent avoir des effets bénéfiques sur la santé en aidant les fumeurs à ne plus consommer des cigarettes traditionnelles.

L'organisation estime que les fabricants doivent, pour parler de tels bénéfices, fournir « une preuve scientifique convaincante et obtenir une approbation réglementaire » de leurs affirmations.

Les cigarettes électroniques doivent faire l'objet d'une réglementation pour « minimiser le contenu et les émissions de produits toxiques », poursuit le rapport.

Les arômes aux fruits, aux saveurs de bonbons ou de boissons alcoolisées doivent être interdits, et les distributeurs proposant ces produits doivent être supprimés, juge encore l'OMS.

Santé