•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baignade dans le fleuve : des millions de litres d'eau d'égout déversés

Déversement d'eau usée dans le fleuve Saint-Laurent

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

La qualité de l'eau du fleuve Saint-Laurent s'est grandement améliorée au cours des dernières décennies, si bien que l'administration municipale souhaite aménager des plages à Montréal. Mais 150 tuyaux déversent encore des eaux d'égout dans le fleuve et la rivière des Prairies lors des fortes pluies.

Un reportage d'Alexandre TouchetteTwitterCourriel

Le problème est lié au fait que 60 % du réseau d'égout de Montréal combine les eaux sanitaires qui proviennent des toilettes et les eaux pluviales recueillies dans les rues. Lors des fortes pluies, l'énorme égout collecteur qui ceinture l'île arrive à plein rendement et des vannes sont ouvertes pour éviter les refoulements d'égouts dans les commerces et les résidences. Le trop-plein coule alors dans le fleuve et dans la rivière des Prairies.

La Ville affirme ne pas être en mesure d'estimer les quantités déversées dans le fleuve lors des trop-pleins (ou « surverses »). Mais selon les chiffres de l'usine d'épuration des eaux usées (Nouvelle fenêtre), 99,3 % des eaux d'égout sont traitées à l'usine. Étant donné que jusqu'à 76 milliards de litres d'eau arrivent à l'usine par jour de gros orages (soit trois stades olympiques pleins), le 0,7 % qui est déversé représente potentiellement 530 millions de litres d'eau d'égout rejeté le long des berges de l'île lors des fortes pluies.

Aucun avertissement lors des déversements

Alors que les surfeurs et les kayakistes d'eau vive sont de plus en plus nombreux à profiter des vagues stationnaires du fleuve et que des quais aménagés pour la baignade sont installés à Verdun, la Ville n'avertit personne, même quand des déversements majeurs surviennent dans le fleuve.

Une situation que dénonce le coprésident de la Société pour vaincre la pollution, Daniel Green.

Pour avoir une plage à Montréal dans une eau de surface, il faut absolument que la Ville rende publiques les surverses quand elles ont lieu pour que les activités de baignade se fassent en sécurité.

Daniel Green, Société pour vaincre la pollution
Suivi de la qualité bactériologique des cours d'eau à Montréal

Les données de surveillance du Réseau de suivi du milieu aquatique de Montréal  (Nouvelle fenêtre)permettent toutefois d'accéder aux relevés effectués à différents points autour de l'île. Elles indiquent qu'en 2013, ces déversements auraient entraîné à plusieurs reprises la fermeture des plages proposées à Verdun.

Lors du pire déversement, en juillet 2013, la quantité de coliformes fécaux mesurée dans l'eau des berges de Verdun dépassait de presque 20 fois la limite jugée sécuritaire pour la baignade.

La Ville de Montréal considère que les données sur les trop-pleins sont trop sensibles pour être publiées. Elle recommande d'attendre 48 heures après les pluies pour se baigner dans le fleuve, le temps que le fort courant ait emporté les eaux contaminées en aval.

Une mise aux normes prévue

La mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et responsable de l'eau à Montréal, Chantale Rouleau, affirme que la Ville tente de régler le problème.

On s'est doté d'un plan de l'eau et on a des objectifs pour les 10 prochaines années, dont 4,6 milliards de dollars d'investissements, pour une mise aux normes de notre réseau. On a du rattrapage à faire, il y a eu des décennies où presque pendant lesquelles rien n'a été fait.

Chantale Rouleau, mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et responsable de l'eau à Montréal

Montréal prévoit construire plusieurs réservoirs souterrains pour stocker les surplus d'eau lors des grandes pluies et éviter les débordements d'égout dans le fleuve. Entre-temps, si la Ville ouvre une plage, une surveillance serrée de la qualité de l'eau sera nécessaire pour assurer la sécurité les baigneurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement