•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrivée des premiers corps de victimes malaisiennes du vol MH17 à Kuala Lumpur

La cérémonie de rapatriement des premiers victimes de MH17 à l'aéroport de Sepang, en Malaisie, le 22 août 2014

La cérémonie de rapatriement à l'aéroport de Sepang

Photo : Olivia Harris / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Malaisie observe une journée de deuil national à l'occasion du rapatriement des 20 premiers corps de victimes malaisiennes de l'écrasement du vol MH17, en Ukraine, le mois dernier.

L'avion est arrivé des Pays-Bas, où les corps avaient d'abord été apportés pour être identifiés.

Le roi de Malaisie et le premier ministre du pays étaient présents pour accueillir l'avion. Une minute de silence a aussi été respectée dans une bonne partie du pays.

Sur les 298 passagers et membres d'équipage tués par un missile au-dessus de l'Ukraine, 43 étaient Malaisiens. La plupart des autres Néerlandais.

Le vol MH17 de la compagnie Malaysia Airlines, qui partait d'Amsterdam pour se rendre à Kuala Lumpur, a été abattu au-dessus de l'Ukraine le 17 juillet dernier. Comme les recherches ont été perturbées par les affrontements entre l'armée ukrainienne et les insurgés séparatistes prorusses, certains corps de victimes pourraient ne jamais être identifiés.

Il s'agit de la deuxième tragédie aérienne en moins de six mois à toucher la Malaisie et la compagnie Malaysia Airlines. Le 8 mars dernier, le vol MH370 a disparu des radars avec plus de 230 personnes à bord pour ne jamais être retrouvé.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !