•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux ans à vivre, mais un mariage magnifique

Megan Wolfe a vécu une journée de bonheur, jeudi, tandis qu’elle épousait l’homme de sa vie, Josh Melnyk

Radio-Canada

Une Saskatchewanaise atteinte d'un cancer en phase terminale s'est mariée à Edmonton, grâce à la générosité d'amis et de commerçants de l'Alberta.

Megan Wolfe, 28 ans, a reçu un diagnostic de cancer de l'estomac en février. Ses médecins lui prédisent un maximum de deux ans à vivre.

Pour ajouter à son malheur, elle a perdu cette année son père, mort dans un accident du travail, ainsi que sa maison, ravagée par les inondations qui ont frappé la Saskatchewan.

Malgré tout, la jeune mariée a vécu une journée de bonheur, jeudi, tandis qu'elle épousait l'homme de sa vie, Josh Melnyk, au prestigieux hôtel Union Bank Inn d'Edmonton. La plupart des proches du couple vivent dans la capitale albertaine.

La mariée s'est rendue à un salon de coiffure et de maquillage, au centre-ville d'EdmontonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mariée s'est rendue à un salon de coiffure et de maquillage, au centre-ville d'Edmonton

« À ma grande surprise, je me sens plutôt bien », a déclaré Megan Wolfe, lors de son passage à un salon de coiffure et de maquillage, au centre-ville d'Edmonton.

« Je me prépare pour le mariage, donc c'est bien. Je ne me sens pas si malade aujourd'hui. »

La mariée et son fiancé, qui vivent à Saskatoon, se sont rencontrés il y a quatre ans.

« C'était incroyable. C'était le coup de foudre », raconte Josh Melnyk. « Bien sûr, j'ai appris à la connaître et je l'ai aimée de plus en plus, au fil des jours. »

Je voulais simplement passer ma vie avec elle.

Josh Melnyk, mari de Megan Wolfe

Megan Wolfe, une mère de cinq enfants, est terrifiée à l'idée de les laisser.

Megan Wolfe dit que son fiancé et ses cinq enfants l'ont beaucoup soutenueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Megan Wolfe dit que son fiancé et ses cinq enfants l'ont beaucoup soutenue

« J'y pense sans cesse. Mes enfants n'ont pas besoin de grandir sans mère. »

Si ce mariage a été possible, c'est grâce à l'aide de sa cousine, Shantell Sragg, qui a lancé un blogue afin de ramasser des dons pour cet événement et pour les traitements de la mariée.

« C'est pour qu'elle puisse se réveiller, et organiser un mariage sans se soucier de sa santé », indique-t-elle.

Elle pouvait se réveiller et penser de quelle couleur sera sa robe.

Shantell Sragg, cousine de la mariée

En outre, une jeune entreprise numérique a aidé à convaincre des commerçants de fournir gratuitement leurs services.

L'organisatrice du blogue se dit émerveillée de la générosité de ceux qui ont répondu à l'appel.

« Personne ne connaît Megan, ils ne l'ont jamais vraiment vue, mais ils donnent quand même. »

« Cela m'a touché le cœur. »

Les nouveaux mariés se sont également montrés reconnaissants.

« Cela m'a tellement remonté le moral », a confié Megan Wolfe. « Il y a tellement de gens bien, ici, et je ne pourrai jamais les remercier suffisamment. »

Alberta

Société