•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée littéraire 2014 : quoi surveiller?

Emmanuel Khérad, Claudia Larochelle, Bertrand Laverdure.
Emmanuel Khérad, Claudia Larochelle, Bertrand Laverdure. Photo: Radio-France-Christophe Abramowitz/ARTV/Pascal Lysaught
Radio-Canada

Qui dit rentrée littéraire dit avalanche de nouveautés. Petite séance de défrichage pour y voir plus clair à travers la jungle des publications de la rentrée.

Nous avons demandé à trois lecteurs aguerris, Claudia Larochelle (LIRE, ICI ARTV), Bertrand Laverdure (Tout le monde tout lu, MAtv) et Emmanuel Khérad (Escale estivale, France Inter, La librairie francophone, Radios publiques francophones), de nous parler de leurs propres coups de coeur ou surprises de la rentrée. Et vous, quels seront les vôtres cette année?

Les choix de nos lecteurs en un coup d'oeil

LES COUPS DE COEUR


L'audience, d'Oriane Jeancourt Galignani (Albin Michel), un livre incontournable, renversant, dont la lecture revient hanter l'esprit (Claudia Larochelle).
L'amour et les forêts, d'Éric Reinhardt (Gallimard), un roman sentimental bouleversant (Emmanuel Khérad).
La soirée de Mrs Dalloway, de Virginia Woolf (nouvelles traduites par Nancy Huston, Les allusifs), sorte d'extension du roman Mrs Dalloway qui se penche sur la vie des personnages avant et après la réception (Bertrand Laverdure).


LES PLUS ATTENDUS


La couverture de « La vie sur mars », de Marie-Sissi Labrèche.La couverture de « La vie sur mars », de Marie-Sissi Labrèche. Photo : Leméac

Oona et Salinger (Grasset), le nouveau Beigbeder, Un secret du docteur Freud, d'Éliette Abécassis (Flammarion), sur les heures sombres du célèbre père de la psychanalyse à Vienne en mars 1938, et Charlotte, le nouveau Foenkinos (Gallimard) pour « voir s'il retrouve son souffle initial » (Claudia Larochelle).
Le royaume, d'Emmanuel Carrère (P.O.L.), un roman très dense, en voie de devenir un phénomène littéraire en France (Emmanuel Khérad).
La vie sur Mars, de Marie-Sissi Labrèche (Leméac), dans lequel l'auteure de Borderline délaisse l'autofiction pour la science-fiction puisque l'intrigue est située en 2035 (Bertrand Laverdure).

LES BELLES SURPRISES


La couverture de « B.E.C. », de Suzanne Myre.La couverture de « B.E.C. », de Suzanne Myre. Photo : Marchand de feuilles

B.E.C., blonde d'entrepreneur en construction, de Suzanne Myre (Marchand de feuilles), pour son humour noir sur l'amour perdu et gagné et parce qu'il explore les méandres du vieillissement chez les femmes, qui fait passer le lecteur du rire aux larmes, Je suis là, de Christine Eddie (Alto), un petit livre sur une femme prisonnière de son propre corps après un accident, et un essai sur le cinéma au féminin, 40 ans de vues rêvées, l'imaginaire des cinéastes québécoises depuis 1972 (Somme toute), des auteures Anna Lupien, Pascale Navarro, Élodie François et Joëlle Curat, avec la collaboration de Fabrice Montal, Odile Tremblay, Michel Coulombe et Manon Dumais, sous la direction de Marquise Lepage (Claudia Larochelle).

La couverture d'« On ne voyait que le bonheur », de Grégoire Delacourt.La couverture d'« On ne voyait que le bonheur », de Grégoire Delacourt. Photo : JC Lattès

L'écrivain national de Serge Joncour (Flammarion), roman hybride, sorte de polar à la Chabrol et d'introspection sur l'écriture, On ne voyait que le bonheur, de Grégoire Delacourt (JC Lattès), un roman qui détonne par rapport à son succès précédent, La liste de mes envies ou encore son bouquin mettant en scène un sosie de Scarlett Johansson, La première chose qu'on regarde, qui lui a valu un procès. Dans une société parasitée par l'argent et la réussite, un assureur, Antoine, perd tout, commet un acte abominable et sa vie bascule. La construction, très habile, recèle trois romans en un. Le tout est très bien ficelé, même si les bons sentiments abondent (Emmanuel Khérad).


À SURVEILLER


La couverture de « La ballade d'Ali Baba », de Catherine Mavrikakis.La couverture de « La ballade d'Ali Baba », de Catherine Mavrikakis. Photo : Héliotrope

Peine perdue (Flammarion), le nouvel opus d'Olivier Adam, qui raconte sous plusieurs angles le même crime dans un parc d'attractions de la Côte d'Azur (Emmanuel Khérad et Bertrand Laverdure), La ballade d'Ali Baba, le nouveau Catherine Mavrikakis (Emmanuel Khérad, Bertrand Laverdure et Claudia Larochelle), qui sera la première invitée de La librairie francophone à la rentrée (Héliotrope au Québec et Sabine Wespieser en France), Comment s'en mettre plein les poches en Asie mutante, de Mohsin Hamid (Grasset), qui devrait être adapté au grand écran par Alejandro González Iñárritu, le réalisateur d'Amores perros (Claudia Larochelle), et, bien entendu, le nouveau Michel Tremblay, Survivre! Survivre! publié chez Leméac (Emmanuel Khérad).


La couverture de « Neuf bonnes nouvelles d'ici et une bonne nouvelle d'ailleurs » d'Aline Apostolska, Stéphane Berthomet, Camille Bouchard, Simon Boulerice, Max Férandon, Perrine Leblanc, Kettly Mars, Elsa Pépin, Pierre Szalowski et Jennifer Tremblay.La couverture de « Neuf bonnes nouvelles d'ici et une bonne nouvelle d'ailleurs » d'Aline Apostolska, Stéphane Berthomet, Camille Bouchard, Simon Boulerice, Max Férandon, Perrine Leblanc, Kettly Mars, Elsa Pépin, Pierre Szalowski et Jennifer Tremblay. Photo : VLB

Neuf bonnes nouvelles d'ici et une bonne nouvelle d'ailleurssigné Aline Apostolska, Stéphane Berthomet, Camille Bouchard, Simon Boulerice, Max Férandon, Perrine Leblanc, Kettly Mars, Elsa Pépin, Pierre Szalowski et Jennifer Tremblay (Les éditions de la Bagnole) pour Claudia Larochelle, et, pour Emmanuel Khérad, Vol 459, chez VLB éditeur, qui relance le concept déjà exploité avec L'orphéon. Cette fois-ci, l'unité d'action imposée à quatre auteurs, Claudia Larochelle, Pierre Szalowski, Martin Michaud et Aline Apostolska, est l'écrasement d'avion. Le livre sort le 10 septembre. « Forcément intéressant », selon l'animateur de La librairie francophone.


L'enfance de l'art (XYZ), le premier roman de l'auteur-compositeur-interprète Jérôme Minière, et Sale canal!, une BD sur le monde de la télé signée à quatre mains par Patrick Senécal et Tristan Demers (VLB éditeur) se retrouveront sur la table de chevet d'Emmanuel Khérad, et, sur celle de Bertrand Laverdure, Outre nuit (Les herbes rouges), le nouveau recueil de Benoît Jutras, poète majeur dont la poésie touffue a pratiquement des accents gothiques.

LES DÉCEPTIONS


La couverture de « Pétronille », d'Amélie Nothomb.La couverture de « Pétronille », d'Amélie Nothomb. Photo : Albin Michel

La rentrée apporte également son lot de déceptions, ou, plus poliment, de livres dont on ne parlera pas.

Pétronille, le nouvel Amélie Nothomb (Albin Michel), a profondément déçu Claudia Larochelle. Quant à Bertrand Laverdure, qui confesse en avoir assez des narrateurs enfants et être peu friand de fresques historiques, il attend et appréhende à la fois le nouveau Patrick Deville, Viva, qui termine son cycle de romans historiques au Mexique sur les traces de Léon Trotski.




L'auteure et animatrice de LIRE, Claudia Larochelle.L'auteure et animatrice de LIRE, Claudia Larochelle. Photo : ARTV

Claudia Larochelle anime LIRE sur ICI ARTV. Elle est la porte-parole de la Saison de la lecture 2014 et sera de retour au Lion d'or, à Montréal, pour une nouvelle série de Partys pyjamas littéraires. Également auteure, elle publie cet automne un roman, Les îles Canariesdans la série Vol 459 (VLB éditeur).

L'animateur Emmanuel Kherad.L'animateur Emmanuel Kherad. Photo : Radio-France/Christophe Abramowitz

Emmanuel Khérad anime La librairie francophone, le dimanche à 19 h sur ICI Radio-Canada Première. L'émission est également diffusée sur les ondes des radios publiques francophones. Pendant tout l'été, il animait Escale estivale à France Inter.


Bertrand Laverdure / Pascal LysaughtBertrand Laverdure / Pascal Lysaught Photo : Pascal Lysaught

Bertrand Laverdure est chroniqueur et recherchiste à l'émission Tout le monde tout lu (MAtv). Parmi les thèmes des émissions cette année, « LGBT », avec Pierre Samson et Judith Lussier, « Médecins », avec Martin Winckler, ou encore « Le couple », avec Stéphane Dompierre et Yves Pelletier (qui a publié cet été Le pouvoir de l'amour en duo avec la bédéiste Iris). Également auteur, il publie cet automne chez Tryptique un recueil de poésie, et participe au collectif Bienvenue aux dames chez VLB éditeur, qui donne la parole à douze auteurs masculins qui s'expriment sur le thème de la taverne.

Livres

Arts