•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nétanyahou compare l'État islamique au Hamas

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, lors d'une conférence de presse. (archives)

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, lors d'une conférence de presse. (archives)

Photo : POOL New / Reuters

Radio-Canada

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a comparé mercredi soir le Hamas palestinien aux djihadistes de l'État islamique (EI) qui tentent d'établir par les armes un califat en Irak et en Syrie. 

Ce commentaire survient au lendemain de l'annonce par ces djihadistes de l'assassinat, par décapitation, d'un journaliste américain.

Or, pour le chef du gouvernement israélien, la faction palestinienne qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007 et l'État islamique sont « les branches d'un même arbre ». 

M. Nétanyahou a également prévenu que l'opération militaire lancée le 8 juillet contre le territoire palestinien n'était pas terminée. Elle se prolongera le temps nécessaire pour rétablir la sécurité des Israéliens, a-t-il annoncé. 

« Si le Hamas tire, nous riposterons avec plus de force encore, et s'ils ne comprennent pas aujourd'hui, ils comprendront demain, et si ce n'est pas demain, ce sera après-demain », a déclaré M. Néthanyahou.

Au moins 19 Palestiniens sont morts depuis la fin de la trêve entre le Hamas et Israël mardi. Les deux parties s'accusent mutuellement d'avoir rompu le cessez-le-feu.

Israël-Palestiniens, les racines d'un conflit. Consultez notre dossier.
Avec les informations de Reuters, Agence France-Presse, et BBC

International