•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lire la colère à Ferguson en 18 pancartes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quels messages portent les manifestants à Ferguson après la mort du jeune Mike Brown, abattu par un policier le 9 août dernier? Nos journalistes Yanik Dumont Baron et Anyck Béraud et notre caméraman Sylvain Richard ont capturé les mots de manifestants, jeunes et moins jeunes, des mots inscrits sur des pancartes, des murs, des objets, des vêtements.

Par l'entremise de ces images récoltées sur le terrain, ils nous montrent également des gestes symboliques qui incarnent l'état d'esprit des gens dans cette petite ville du Missouri, secouée par un drame qui provoque des tensions, mais qui soulève également des élans de solidarité.


Sur sa pancarte, cet homme a écrit : « Ne tirez pas. Les Noirs sont des humains aussi. »

On peut lire sur les pancartes de ces deux enfants : « Je suis humain » et « Les mains en l'air, ne tirez pas ».

On peut lire sur les pancartes de ces deux enfants : « Je suis humain » et « Les mains en l'air, ne tirez pas ».

Ferguson : à l'envers ou à l'endroit, leur message demeure simple.

Une citation de :Yanik Dumont-Baron, sur Twitter

Au cours d'une marche de protestation à Ferguson, plusieurs manifestants brandissent des pancartes où l'on peut lire : « Nous prions avec nos pieds ».

Au cours d'une marche de protestation à Ferguson, plusieurs manifestants brandissent des pancartes où l'on peut lire : « Nous prions avec nos pieds ».


Blancs et Noirs marchent côte à côte en mettant, symboliquement, les mains en l'air.

Les mains en l'air. Souvent, les manifestants, blancs et noirs, choisissent ce symbole au lieu des mots.


À quelques mètres de l'endroit où Mike Brown a été tué, on retrouve cette pancarte qui lance le message suivant: « Policier tueur en liberté. Enfants, faites attention ».

À quelques mètres de l'endroit où Mike Brown a été tué, on retrouve cette pancarte qui lance le message suivant: « Policier tueur en liberté. Les enfants, faites attention ».


Cet artiste cherche à remettre cette représentation de Mike Brown à sa famille endeuillée.

Cet artiste cherche à remettre cette représentation de Mike Brown à sa famille endeuillée.


L'un dit qu'il veut être docteur quand il sera grand, et donc, de ne pas le tirer. Sur l'autre pancarte, on dit « Je ne suis qu'un petit bébé et mes mains sont en l'air. Ne tirez pas ».

L'un dit qu'il veut être docteur quand il sera grand, et donc, de ne pas lui tirer dessus. Sur l'autre pancarte, il est inscrit : « Je ne suis qu'un petit bébé et mes mains sont en l'air. Ne tirez pas ».

Bien des parents noirs parlent de profilage racial et craignent pour l'avenir de ceux-ci.

Une citation de :Yanik Dumont Baron, sur Twitter

L'ex-maire de Ferguson Brian Fletcher, qui trouve que la réputation de la ville est déformée par la crise, a lancé une collecte de fonds pour faire des pancartes qui disent « J'aime Ferguson » dans le but de les afficher sur les façades des commerces et un peu partout dans la ville.

L'ex-maire de Ferguson Brian Fletcher, qui trouve que la réputation de la ville est déformée par la crise, a lancé une collecte de fonds pour faire des pancartes qui disent « J'aime Ferguson » dans le but de les afficher sur les façades des commerces et un peu partout dans la ville.


Ici, un autre enfant qui, malgré son jeune âge, porte un message militant.

Ici, un autre enfant qui, malgré son jeune âge, porte un message militant.


Devant l'endroit où un autre jeune noir a été abattu, mardi, à St. Louis, un homme a inscrit sur une pancarte : « La police est la plus importante gang en Amérique ».

Devant l'endroit où un autre jeune Noir a été abattu, mardi, à St. Louis, un homme a inscrit sur une pancarte : « La police est le gang le plus important en Amérique ».


Sur fond de roses et de mains en l'air, ce message : « Je suis un homme, pas un animal ».

Sur fond de roses et de mains en l'air, ce message : « Je suis un homme, pas un animal ».


Cette grand-mère, qui s'inquiète pour ses 18 petits-enfants, croit que la chasse aux Noirs est ouverte.

Cette grand-mère, qui s'inquiète pour ses 18 petits-enfants, croit que la chasse aux Noirs est ouverte.


La mort de Mike Brown ravive des tensions raciales. Ici, on peut voir, sur un commerce barricadé montrant néanmoins un signe « ouvert » allumé : « Ouvert, propriétaire noir » .

La mort de Mike Brown ravive des tensions raciales. Ici, on peut voir sur un commerce barricadé montrant néanmoins un signe « ouvert » allumé : « Ouvert, propriétaire noir » .


« Réfugiés dans notre pays. Nous incarnons l'âme de Mike Brown. »

« Réfugiés dans notre pays. Nous incarnons l'âme de Mike Brown. » À Ferguson, tous les endroits sont bons pour s'exprimer sur la mort de Mike Brown, dont la vitre arrière de ce véhicule.


Un autre exemple de mots écrits sur la place publique pour rendre hommage au jeune disparu.

Un autre exemple de mots écrits sur la place publique pour rendre hommage au jeune disparu.


Les citoyens ont érigé un mémorial devant l'endroit où Mike Brown a été abattu. Sur une croix, on peut notamment lire : « Aime ton voisin ».

Les citoyens ont érigé un mémorial devant l'endroit où Mike Brown a été abattu. Sur une croix, on peut notamment lire : « Aime ton voisin ». 


Des gens font des prières à proximité du lieu où le jeune homme a rendu l'âme.

Des gens font des prières à proximité du lieu où le jeune homme a rendu l'âme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !