•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stephen Harper met de nouveau le cap sur le Nord

Stephen Harper dans le Grand Nord

Stephen Harper dans le Grand Nord

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le premier ministre canadien Stephen Harper se prépare à entreprendre son périple annuel dans le Grand Nord, son neuvième depuis qu'il est au pouvoir. Il se rendra dès jeudi au Yukon, puis dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, où des navires des Forces canadiennes seront à l'oeuvre pour réaffirmer la souveraineté canadienne dans la région.

Pas moins de quatre navires canadiens se trouvent sur place en ce moment, dont le brise-glaces Louis St-Laurent, nouvellement équipé d'un sonar sophistiqué installé le printemps dernier aux chantiers maritimes Davie de Lévis.

Ce dernier doit cartographier le plateau continental pour appuyer la soumission du Canada à une commission de l'ONU sur la souveraineté territoriale dans l'Arctique au-delà de la limite actuelle des 200 milles marins (370 kilomètres).

Le Canada avait jusqu'en décembre dernier pour déposer sa soumission, mais n'a finalement déposé qu'un document incomplet, portant uniquement sur l'Atlantique, et a renvoyé les scientifiques à leurs devoirs en ce qui concerne l'Arctique.

Une mission de Parcs Canada à la recherche des vestiges de l'expédition de Sir John Franklin, en 1847, sera aussi en cours, tout comme une opération militaire conjointe avec la marine danoise.

Le bureau du premier ministre indique que Stephen Harper cherchera à montrer au cours de son voyage comment « la science, la recherche et les technologies transforment le Grand Nord, en augmentant le niveau de vie et en créant des emplois ».

Il est à noter que le voyage se déroule sans journaliste chinois en raison d'un évènement survenu l'an dernier. Un journaliste du Quotidien du peuple frustré de ne pas avoir pu poser de question au premier ministre avait bousculé sa secrétaire de presse.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique