ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ebola : manifestation dans un quartier de Monrovia en quarantaine

Le quartier de West Point, un bidonville de Monrovia, a été placé en quarantaine en raison de l'épidémie du virus Ebola.

Le quartier de West Point, un bidonville de Monrovia, a été placé en quarantaine en raison de l'épidémie du virus Ebola.

Photo : AP Photo/Abbas Dulleh

Radio-Canada

La police libérienne a utilisé des gaz lacrymogènes mercredi pour disperser des habitants de Monrovia qui voulaient quitter le quartier de West Point, mis en quarantaine la veille en raison de l'épidémie de fièvre d'Ebola.

Des résidents de cet important bidonville de la capitale du Liberia, qui compte entre 60 000 et 100 000 habitants, ont affirmé ne pas avoir été informés de la mise en quarantaine. Ils ont donc été surpris de ne pas pouvoir se déplacer pour aller travailler ou acheter de la nourriture.

Au cours du week-end, des résidents de West Point avaient pris d'assaut un centre de quarantaine où logent des malades potentiels. Ils s'étaient notamment emparés de matelas et de couvertures tachés de sang. La police libérienne était parvenue à rétablir l'ordre, mais les autorités de la santé du pays craignaient que ce pillage ne favorise la propagation de la maladie à Monrovia.

Outre la mise en quarantaine du quartier, un couvre-feu a été instauré de 21 h à 6 h à l'échelle nationale pour contrôler les mouvements de population.

L'épidémie qui touche quatre pays d'Afrique de l'Ouest a fait 1229 morts, selon les derniers chiffres communiqués mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au Liberia, 53 décès supplémentaires ont été enregistrés du 14 au 16 août.

Avec les informations de Reuters, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International